Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Tjikan
Désenclavement et accès à l’eau potable en milieu rural : L’Arabie Saoudite accorde un prêt de 10,6 milliards FCFA au Mali

Le ministre de l’Économie et des Finances, Boubou Cissé et le directeur des opérations du Fonds Saoudien pour le Développement (FSD), Fawzi Olian Alsaud ont signé hier jeudi 1er mars un accord de prêt d’un montant global de 10,6 milliards FCFA. Cette somme est destinée au financement des travaux de la route Diédieni-Kwala-Mourdiah-Nara-Frontière mauritanienne et de la 5ème phase du programme saoudien de forages et de puits.

20 millions de dollars américains soit 10,6 milliards FCFA, c’est le montant très récemment prêté au Mali par le royaume d’Arabie Saoudite. Pour matérialiser l’octroi de cette enveloppe, le ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé et le directeur des opérations du Fonds Saoudien de Développement (FSD) Fawzi Olian Alsaud ont signé hier jeudi 1er mars, deux conventions. C’était dans la salle de conférence de l’hôtel des Finances en présence de la ministre du Désenclavement et des Équipements, Traoré Seynabou Diop et de son collègue en charge de l’Énergie et de l’Eau, Malick Alhousseini.

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, Boubou Cissé, le premier accord de prêt d’un montant de 6,9 milliards FCFA est une contribution à la réalisation du tronçon Didiéni-Kwala-Mourdia-Goumbou-Nara jusqu’à la frontière de la Mauritanie. Le montant global des travaux de réhabilitation et de bitumage de ce trajet long de 232,51Km se chiffre à 72,155 milliards FCFA. Outre le royaume d’Arabie Saoudite, le projet est financé par d’autres partenaires dont la Banque Islamique de Développement, le Fonds de l’OPEP pour le Développement international, la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique.

Selon le directeur des opérations du Fonds Saoudien de Développement (FSD) Fawzi Olian Alsaud, l’initiative vise à faciliter la circulation des biens et des personnes entre le Mali et la Mauritanie. Le ministre Boubou Cissé, a précisé qu’elle permettra au Mali d’avoir accès aux ports de la Mauritanie et favorisera les échanges commerciaux entre les deux pays.

Quant au second accord de prêt d’un montant de 3,9 milliards FCFA, il vise à réaliser et équiper 110 points d’eau modernes et construire un réseau de distribution d’eau sur une distance de 77 km. Le projet s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la 5ème phase du programme saoudien de forage de puits et de développement rural en Afrique.

Selon le ministre Boubou Cissé, ce projet sera réalisé dans les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti.

Faut-il le rappeler, le Fonds Saoudien pour Développement finance au Mali environ 16 projets pour un montant estimé à 130 milliards FCFA.

Lassina NIANGALY

Du 02 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés