Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Visite au pas de charge du Premier ministre au Nord et au Centre : L’espoir d’une paix définitive renait !

Le moment le plus attendu de ce long périple a été l’étape de Kidal qui a permis de briser la méfiance et les peurs du retour de l’administration

Sans arrogance ni fanfaronnade, comme planifié par ses soins et au regard des défis du moment, le chef du gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga accompagné d’une très forte délégation dont huit de ses ministres a gagné le pari de sa visite de 5 jours qui l’a conduit de Tessalit à Djenné en passant par Kidal, Gao, Tombouctou, Mopti, Koro, Bankass et Bandiagara. Cette visite dans les zones les plus difficiles et où l’administration est absente du fait de l’insécurité a comme enjeu majeur le retour de la paix. Malgré le risque, Boubèye a su faire et son succès constitue une fierté nationale, unanimement appréciée.

Le moment le plus attendu de ce long périple a été l’étape de Kidal qui a permis de briser la méfiance et les peurs du retour de l’administration. En effet, sans anicroche, après l’étape de Tessalit qui a donné le ton, l’hélicoptère du PM atterrit à Kidal occasionnant une véritable liesse chez les Kidalois et un espoir pour tout le peuple malien épris de retour définitif de la paix. Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et sa délégation rentrent dans la ville de Kidal avec comme première étape, la visite très attendue au chef traditionnel de Kidal, l’amenokal Mohammed Ag Intalla, avant la rencontre phare entre la délégation et les forces vives de la région.

Le PM a eu une séance de travail avec les représentants des mouvements de femmes, des jeunes, de la société civile et de la CMA. Tous estiment avoir bon espoir qu’après ce passage du chef de l’administration malienne que les choses avancent. 
A Gao également, c’est une liesse populaire qui a accueilli, l’enfant du terroir, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga arrivé en début de nuit du vendredi 23 mars 2018. Comme dans les premières villes, le PM a eu des rencontres fructueuses. En effet, à la faveur de cette visite du Premier ministre, 900 jeunes et femmes ont bénéficié des kits dans les domaines du maraîchage, de la mécanique, de la menuiserie métallique, de la réparation de motos et tricycles et de la fabrication de savon, a-t-on appris du communiqué officiel des services de la Primature.

Dans la cité des Askia, la visite du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a été menée aux pas de charge. De l’inauguration du forage d’eau qui fonctionne à l’aide de l’énergie solaire à la visite de courtoisie aux chefs des principales légitimités traditionnelles et notabilités de Gao, en l’occurrence la chef Arma, Songhoï, les communautés, arabes et tamasheck et le Haut conseil islamique (HCI) de Gao, en passant par la conférence des cadres, sans compter la remise de kits professionnels aux jeunes et femmes de Gao par le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, à travers le FAFPA, l’ANPE et l’APEJ.

Natif de Gao, Soumeylou Boubèye Maïga y a exhorté les chefs traditionnels et coutumiers à s’engager très activement pour la consolidation de la cohésion sociale, afin de recoudre le tissu social et renforcer les liens humains, familiaux et sociaux existants entre les populations depuis des lustres. Il a aussi plaidé pour une plus forte implication des légitimités traditionnelles dans la mise en œuvre du processus pour la paix, la réconciliation et la reconstruction de la région de Gao. Sans paix dans un pays, rien de solide et de concret ne peut être possible, a rappelé avec force le chef du gouvernement.

Les chefs coutumiers et traditionnels de Gao se sont déclarés réceptifs de la plaidoirie du chef de l’Administration malienne. C’est pourquoi, ils ont prié pour le retour de la paix et de la sécurité dans notre pays avant de souhaiter au Premier ministre les vœux de réussite dans sa lourde et exaltante mission pour le rétablissement de la paix et de la cohésion socle indispensable pour reconstruire le pays. Ils ont enfin rassuré le fils du terroir de leur accompagnement et leur total soutien, afin qu’il puisse relever les défis d’une mission à lui assignée par le Président de la République à cette période cruciale et historique de notre pays.

La visite du Premier ministre dans la Cité des Askia a été bouclée par la conférence des cadres élargie aux forces vives de la région tenue dans la salle de conférence du Conseil régional. L’objectif pour le Premier ministre d’élargir cette conférence aux forces vives est d’établir un dialogue direct avec les populations, afin de s’enquérir de leurs préoccupations et y apporter des solutions idoines.

Au centre, le passage du Premier ministre a tout son sens : éteindre le feu du terrorisme et des conflits intercommunautaires qui est au bord de l’implosion. Le passage de SBM dans les cercles de Koro, Bankass, Bandiagara et Djenné a un enjeu majeur pour la sécurisation du centre en proie au terrorisme.

DK

Le 22 Septembre du 27 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés