Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Collectivités : Ouenkoro est la Commune la plus transparente du Mali

Le Programme de la gouvernance locale redevable (PGLR) du consortium SNV, Oxfam, Icco a primé trois communes rurales de la région de Mopti et de Ségou pour leur transparence dans la gestion de leur gouvernance locale. Elles vont recevoir chacune une enveloppe de 30 millions F CFA. Ouenkoro se trouve en tête de peloton.

Les communes rurales d’Ouenkoro, Diallassagou dans le cercle de Bankass région de Mopti et la Commune rurale de Pelengana à Ségou sont les lauréats de ce concours du premier prix de l’ONG néerlandaise SNV et ses partenaires. Dans le classement la Commune rurale d’Ouenkoro (Mopti) remporte le 1er prix devant celle de Pelengana (Ségou) 2e. Le 3e prix est allé à Diallassagou (Mopti) selon les critères l’ONG.

Les maires de ces communes ont reçu leurs prix au cours d’une cérémonie organisée le vendredi 6 avril au Crès à Badalabougou. Elle a enregistré la présence du ministre des Collectivités territoriales, son collègue de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, l’ambassadeur des Pays-Bas, la coordination du consortium SNV, Oxfam, Icco et le président de l’Association des municipalités (AMM), Boubacar Ba.

Quinze communes ont pris part à ce concours du PGLR qui intervient dans les régions de Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou. Ces communes gagnantes bénéficient ainsi du financement de 30 millions F CFA chacune assuré par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas. Elles pourront injecter cette somme dans leurs plans de développement social économique et culturel (PDSEC) pour subvenir aux besoins de leurs populations.
Les bénéficiaires ont remercié les donateurs, tout en dédiant leur prix à leurs populations. Pour Harouna Sankaré, maire d’Ouenkoro, tous les gouvernants doivent faire de la recevabilité un exercice dans leur gestion des affaires publiques.

Selon lui, le développement local passe nécessairement par une bonne gouvernance des collectivités. "En ma qualité de maire d’Ouenkoro, je ne peux qu’être fier", a-t-il déclaré, ajoutant que ce financement est la bienvenue, car, en plus de la vulnérabilité, sa Commune fait face au terrorisme.

Zoumana Coulibaly

L’Indicateur du Renouveau du 09 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés