Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Anniversaire du HCC à Kayes : Élections et mise en œuvre de l’accord au cœur des échanges

La Cité des rails a abrité l’édition 2018 de la commémoration de l’installation du Haut conseil des collectivités (HCC) du 5 au 6 avril. Cette rencontre a permis aux conseillers nationaux de se pencher sur le rôle des élus dans l’organisation en 2018 des élections au Mali dans un contexte d’insécurité, la sensibilisation et mobilisation des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de l’accord. L’événement était placé sous la haute présidence de Mamadou S. Diakité, président du HCC.

Après Sikasso, Ségou et Koulikoro, la commémoration de la journée d’anniversaire du Haut conseil des collectivités a été délocalisée cette année à Kayes, conformément à la volonté du président de la République d’approcher davantage l’administration des administrés. 

L’événement qui a réuni les conseillers nationaux, les autorités locales durant deux jours, a porté d’une part sur la commémoration de l’installation du Haut conseil des collectivités et d’autre part, sur des concertations notamment la restitution des résultats des travaux des sessions, la contribution de l’institution à la résolution des problèmes des collectivités. Les attentes des différents acteurs concernés ont été recueillies en vue de les remonter au niveau du gouvernement.

La célébration de l’anniversaire du HCC a été aussi marquée par l’animation de deux thématiques : la problématique de l’organisation en 2018 des élections au Mali dans un contexte d’insécurité : rôle des élus locaux ; l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali : sensibilisation et mobilisation des collectivités territoriales dans sa mise en œuvre.

Le président du HCC, Mamadou Satiqui Diakité, a annoncé que la tenue du scrutin du 29 juillet, sous l’engagement du président de la République, va marquer un tournant décisif dans l’histoire de notre pays.

Pour relever le taux de participation des électeurs, le président de l’institution entend encourager les élus locaux à garder le cap de la sensibilisation, de l’information. "Le Haut conseil des collectivités, par ma voix, vous encourage, vous élus locaux, à garder le cap de la sensibilisation, de l’information et de la formation pour l’honneur de notre pays, le renforcement de notre démocratie et surtout de la paix garante de la cohésion sociale et de tout développement". 

Pour le président Diakité, la lutte contre le terrorisme n’est cependant pas seulement que militaire. Selon lui, le succès dans ce combat ne peut être garanti qu’à travers la conjugaison de trois paramètres. "Le premier rôle revient aux citoyens. Le deuxième à la gouvernance et le troisième et dernier rôle aux Forces armées et de sécurité. D’ores et déjà, le Haut conseil des collectivités adresse ses vives et sincères félicitations à tous les élus locaux engagés dans le combat victorieux que le peuple malien en train de livrer contre l’esprit du mal".

Mamadou S. Diakité s’est également réjoui du programme d’urgences sociales du président de la République dont les collectivités territoriales sont les premières et heureuses bénéficiaires, tant en matière d’électricité, d’accès à l’eau potable, de sécurité alimentaire, de santé, d’éducation.

Y. Doumbia

Du 10 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés