Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Le programme d’urgence pour la relance du développement des régions du nord (PURD/RN)

Une excellente coordination du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire

L’Agence de Développement du Nord du Mali (ADNM) est un Etablissement Public à caractère administratif. Sous la Tutelle du Ministère du Développement Local, l’ADNM a été Créée par l’ordonnance N°05-012 /P-RM du 17 mars 2005 ratifiée par la loi N° 05-038/AN-RM du 11/07/05 modifié par l’ordonnance 009/du 05 du 09/2014 ». Le Décret N° 009/P-RM du 05 septembre 2014 modifiant le Décret N° 05-162/P-RM du 06 avril 2005 fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’ADNM. A vocation interrégionale, cette Agence a pour mission, d’impulser le développement dans les Régions du Nord du Mali. A cet effet, elle est chargée de :

⎫ entreprendre toute action de nature à consolider et à parachever la mise en œuvre du Pacte National ;

⎫ élaborer et mettre en œuvre des projets et programmes de développement interrégional ;

⎫ appuyer les collectivités territoriales des régions du Nord pour favoriser l’élaboration et la mise en œuvre des projets et programmes de développement d’intérêt interrégionale ;

⎫ promouvoir une synergie entre les programmes de développement des trois régions ;

⎫ appuyer la promotion de systèmes financiers décentralisés viables et adaptés aux réalités socio-économiques des trois régions du Nord du Mali ;

⎫ proposer à l’Etat des contrats de plan triennaux de développement ;

⎫ assister les services déconcentrés de l’Etat, les Collectivités Territoriales et les autres acteurs dans la prévention et la gestion des conflits ;

⎫ constituer, gérer et mettre à jour une base de données utiles aux acteurs de développement ;

⎫ faire le plaidoyer auprès de l’Etat et des partenaires techniques et financiers pour la mobilisation des ressources ; et suivre et évaluer périodiquement les programmes de développement mis en œuvre des régions du Nord.

Mohamed AG MAHMOUD, DG de l’ADNM

L’Agence de Développement du Nord du Mali (ADNM) a conduit de 2013 à aujourd’hui, de nombreux programmes. On cite parmi les plus importants et ambitieux, le Programme d’Urgence pour la Relance du Développement des Régions du Nord (PURD/ RN).

Après la reprise des zones occupées, les autorités du Mali ont immédiatement mis en œuvre une approche de retour de l’Administration dans les régions affectées par la crise, à travers l’élaboration d’un Programme de réhabilitation des infrastructures dégradées suite aux conflits armés. Ce programme est dénommé « Programme d’Urgence pour la Relance du Développement des Régions du Nord (PURD/RN) ».

Le Programme d’Urgence pour la Relance du Développement des Régions du Nord est placé sous la coordination du Ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire. Il comprend deux volets : la réhabilitation des infrastructures et la mise en œuvre des projets/programmes d’investissements initiés au niveau local dans les secteurs de production et des infrastructures pour le désenclavement des zones touchées par la crise et la relance des activités économiques.

Le volet réhabilitation des infrastructures a été placé sous la maitrise d’ouvrage des Gouverneurs et mis en œuvre par les Agences d’exécution des travaux AGETIPE et AGETIER à travers des conventions de maitrise d’ouvrage délégué, de leurs procédures de passation de marchés plus rapides et de leur expérience dans l’exécution de travaux similaires.

Le Financement du PURD/RN est entièrement assuré par le Budget National. L’exécution du programme a connu trois phases :

La première phase (2013-2014) a été totalement réalisée. Elle a permis la réhabilitation et la construction des infrastructures et acquisitions d’équipements pour les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal pour un montant total de 10 447 000 000 F CFA. Cette phase, il faut le signaler, a permis la réhabilitation, la construction de 107 infrastructures dans tous les secteurs de développement, et l’acquisition de 57 véhicules 4x4 et 218 motos.

La deuxième phase (2014-2016), beaucoup plus robuste, a concerné les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et Ménaka pour un montant total de 21 689 369 846 F CFA. Les ressources de cette phase ont permis la réhabilitation et la construction de 167 infrastructures ; l’acquisition de 64 véhicules 4X4 et 675 motos, 514 Kits de matériels informatiques, 860 bureaux, 463 fauteuils, 1 129 chaises visiteurs et 789 armoires.

Sur les 167 infrastructures dont les travaux ont été engagés, les travaux de 154 infrastructures sont réceptionnées soit 92,21%, les travaux de 10 sont en cours et les travaux de 3 infrastructures sont arrêtés. Chaque infrastructure est composée de deux ou trois bâtiments (bureau, logement et annexe).

La troisième phase (2017), a concerné les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et les deux nouvelles régions notamment Taoudénit et Ménaka. Le tout pour un montant total de 7 700 000 000 F CFA. Les activités ont démarrées et à la date du 31 octobre 2017, un montant total de 2 501 000 000 F CFA a été mobilisé soit un taux de mobilisation générale de 32,48%.

A la date du 31 octobre 2017, un montant total de 34 637 369 846 F CFA ont été mobilisé pour le compte des phases I, II et III du PURD/RN, sur une inscription du budget de l’Etat de 39 836 369 846 F CFA, soit un taux de mobilisation de 86.95%.

Bureaux du Gouvernorat de Mopti

Préfecture de Bourem

Outre le Programme d’Urgence pour la Relance du Développement des Régions du Nord (PURD/RN), l’Agence de Développement du Nord du Mali (ADNM), affiche ses performances au titre de l’aménagement des Zones de retour des populations rapatriées et de la réalisation d’infrastructures socio-économiques en faveur des populations du Nord.

Elle a réalisé de 2015 à aujourd’hui, les infrastructures ci-après :

⎫ 12 forages équipés de pompes solaires et de châteaux d’eau (3 dans la région de Mopti, 4 dans la région de Tombouctou, 2 dans la région de Gao, 1 dans la région de Kidal, 2 à Ménaka) pour un montant total de 475 918 420 F CFA T.T.C ;

⎫ 2 centres de santé (1 dans la région de Mopti et 1 dans la région de Tombouctou) et d’un poste de santé avancée dans la région de Kidal pour un montant total de 77 880 000 F CFA T.T.C ;

⎫ une école dans la région de Ménaka pour un montant de 49 560 000 F CFA T.T.C ;

⎫ 4 puits (surcreusement) à grand diamètre (1 dans la région de Tombouctou) pour un montant de 18 880 000 F CFA T.T.C ;

⎫ 3 équipements marchands réhabilités (1 dans la région de Tombouctou, dans la région de Gao, dans la région de Kidal) pour un coût de 57 089 167 F CFA T.T.C ;

⎫ un périmètre irrigué dans la région de Gao réhabilité pour un coût de 20 072 744 F CFA T.T.C, sans oublier les équipements du Pied à terre de Tombouctou pour un coût de 23 835 000 F CFA T.T.C et les fournitures et installation de pompe immergée, accessoires de forage et réhabilitation du château d’eau de la ville de Adielhoc dans la Région de Kidal pour un montant de 14 470 000 F CFA T.T.C. Le total de l’ensemble de ces réalisations s’élève à 737 705 331 F CFA T.T.C.

Adduction Escadron de Taoussa

Placé sous l’excellente coordination du Ministre en charge de la Solidarité, Hamadou Konaté, le Programme d’Urgence pour la Relance du Développement des Régions du Nord (PURD/RN) et l’aménagement des Zones de retour des populations rapatriées et de la réalisation d’infrastructures socio-économiques en faveur des populations du Nord, il faut le préciser, s’inscrivent dans la vision de son Excellence, Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, de mettre l’Administration malienne, dans les meilleures conditions de travail, afin d’offrir des services de qualité aux populations.

 

Source CC/MSAH

Du 11 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés