Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Point de mire : Démocratie, honte à l’Humanité

La question des droits de l’Homme est un problème épineux entre pays pauvres et pays riches (industrialisés). Les pays du Tiers-Monde, pauvres en général, affrontent des difficultés qu’ignorent les pays développés. Il s’ensuit souvent des coups d’État dont certains portent les indices de l’Occident.

Les Européens doivent avoir à l’esprit que le mode de gouvernance africain est fondé sur la construction de l’unité nationale autour d’un chef considéré comme le symbole. Et cette conception est valable pour les pays, où les ethnies sont les plus nombreuses, donc difficile à gouverner.

Avec plus de 30 000 000 km2, l’Afrique, troisième continent par la superficie, représentant un quart des terres émergées, est baignée par les océans Indien et Atlantique. Une grande diversité apparaît au niveau des races et des langues (plus de 2000 langues et dialectes sont répertoriés en Afrique, mais l’arabe est la plus répandue).

L’exercice de la démocratie sous de tels régimes devient dès lors un sujet à caution. Comment recueillir les tendances de cinquante (50) à cent (100) ethnies sans tomber dans l’anarchie ? Au demeurant, chaque pays africain se considère d’une manière ou d’une autre comme un exemple de démocratie, qui reconnaît à l’Homme ses droits fondamentaux et ses libertés.

A partir de cet instant se pose la question de savoir si la démocratie que l’Occident veut imposer aux pays pauvres en général et l’Afrique en particulier à travers le prisme des droits de l’Homme est valable pour tous. Il faut reconnaître que les réalités sont différentes de l’Orient à l’Occident, de l’Afrique à l’Europe.

A cet effet, nous devons savoir que la démocratie n’est pas une et indivisible. Reconnaissons toutefois que dans certains États du monde, le pouvoir a fini par griser à ce point que son titulaire oublie qu’il est l’émanation de la volonté populaire.

L’Inter de Bamako du 16 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés