Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Réconciliation nationale : Des Erar formées

Les Equipes régionales d’appui à la réconciliation (Erar) sont à l’école l’élaboration des plans d’actions. Un atelier est en cours en faveur de leurs membres. 
 
Une session de planification stratégique des équipes régionales d’appui à la réconciliation a débuté mercredi 18 avril et se poursuivra jusqu’au 20 de ce mois.
Au lancement de l’atelier, le chargé d’affaires, assurant l’intérim du chef de la Délégation du l’Union européenne et porte-parole désigné par les PTF, Manuela Riccio, a manifesté la volonté des partenaires pour le lancement de l’atelier de préparation à l’élaboration des plans d’actions des Erar du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale (MRNCS).

Selon lui, "la mise en place récente des Erar illustre une volonté politique forte du gouvernement de déployer des personnes ressources de proximité ayant vocation à identifier et traiter au plus près des réalités complexes du terrain, les foyers de conflits et les dynamiques de cohésion sociale".

Pour ce qui est de l’organisation de l’atelier, M. Riccio dira que cela montre que le rapprochement des PTF permet de réaliser des actions de manière totalement concertée. "De cette coordination des PTF découle le cofinancement non seulement de cet atelier de préparation à l’élaboration des plans d’actions, mais plus encore des ateliers régionaux de planification", a-t-il expliqué. Et d’ajouter : "L’action des PTF n’apporte qu’un appui. La pleine maîtrise du processus appartient au MRNCS. C’est pourquoi nous formulons le vœu et faisons le pari que les Erar sauront apaiser les situations conflictuelles et participer au renforcement de la cohésion sociale. Tout comme nous fondons de grands espoirs sur la capacité du ministère à assurer la meilleure coordination entre la Mission d’appui à la réconciliation nationale (la MARN) et les Erar".

En clair, le porte-parole des PTF a dit espérer vivement que le processus de planification qu’ils appuient "servira à opérationnaliser les Erar, ainsi qu’à créer un précédent, un exemple, tout à la fois en termes d’efficacité de gestion que d’impact auprès des populations".

S’adressant aux participants au nom du ministre, le secrétaire général du département de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Attaher Ag Iknan, a donné des pistes sur lesquelles les travaux vont s’articuler. "Vous serez confortés dans la mise en œuvre de vos missions axées sur l’information et la sensibilisation sur le processus de paix, l’identification des mécanismes de médiation et de gestion, l’identification, au niveau local, les forces sociales capables d’influer sur le règlement diligent des conflits, la promotion des initiatives locales de soutien à la réconciliation", a-t-il expliqué.

A terme, l’atelier permettra aux acteurs d’élaborer des plans d’action grâce à la maîtrise des sessions d’approche méthodologique à la planification stratégique.

A. M. C.
Du 20 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés