Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Kinésithérapie : Des handicapés sur le banc

Lancée depuis le 24 avril, une formation des handicapés visuels en auxiliaire de Kinésithérapie en vue de renforcer le secteur de la santé, restera en cours 5 juin 2018. L’école de santé Le Bouctou sert de cadre à cette formation. Les récipiendaires, âgés de 18 ans et plus, ont reçu la visite du parrain de la formation, Harouna Sankaré. C’était ce samedi 28 avril 2018.

Parrainé par le maire d’Ouenkoro et président du Mouvement pour l’Union des Maliens (MUM), Cheick Harouna Sankaré, l’objectif de cette formation est de renforcer les capacités intellectuelles des handicapés visuels en auxiliaire de Kinésithérapie en vue de renforcer le secteur de la santé.

Selon le directeur général de l’école « Le Bouctou », Dr Amadou Garba Cissé, cette formation de 45 jours permettra à ces apprenants d’avoir de nouvelles connaissances afin de relever les défis dont notre pays se trouve confronté. "Nous sommes de cœur avec les handicapés. Et nous sommes convaincus qu’ils vont réussir durant ces 45 jours de formations pour avoir d’autres expériences de la vie…", a affirmé Dr Cissé. Il a invité le parrain à soutenir davantage ces jeunes handicapés.

Le président de réseau des handicapés, Diadia Traoré, a dépeint les conditions difficiles des handicapés dans le pays. Pour lui, les autorités doivent créer une situation pour faciliter le recrutement des handicapés dans la fonction publique ainsi que leur nomination dans les postes administratifs, etc. "La présente formation est une très bonne initiative. Elle permettra de renforcer notre capacité en vue de faciliter notre réinsertion. On a besoin du soutien de tout un chacun pour notre bien être. Nous nous engageons à respecter le calendrier de cette formation. Notre détermination ne fera pas défaut pour la bonne marche de cette formation", a indiqué M. Traoré.

Le parrain, Cheick Harouna Sankaré, s’est réjoui de cette formation des handicapés. Il a promis de faire tout ce qui est de son pouvoir pour soutenir les handicapés au Mali. "Nous devons nous entraider, se donner la main, soutenir les pauvres pour un développement durable", précisera-t-il. Il a réitéré sa disponibilité à soutenir cette couche sociale défavorisée et remercié le président du réseau des handicapés pour son engagement en faveur des personnes handicapées.

Adama Diabaté

L’indicateur du Renouveau du 30 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés