Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Dialogue politique : Médias sociaux, alliés des partis politiques

Être présents sur les médias sociaux permet aux politiques d’être accessibles et proches des citoyens. « Vous conviendrez avec moi, c’est une réalité, qu’il faut être actif sur les réseaux sociaux. C’est une opportunité de visibilité énorme car c’est l’occasion d’avoir un espace d’échanges unique et mondial », a expliqué Younoussa Touré, le vice-président de la Fondation CMDID le 3 mai 2018.

Le Centre malien pour le dialogue interpartis et la démocratie (MDID) organisait une formation à l’endroit d’une vingtaine de partis politiques maliens à la Maison du Partenariat sise à Bamako. Au cœur de la formation : les médias sociaux grâce auxquels les partis politiques peuvent diffuser leurs idées, rassembler leur communauté et même convaincre de futurs militants et électeurs.
La plupart des partis utilisent un site web pour communiquer et diffuser des informations, par contre, pour les réseaux sociaux, ils sont plutôt réticents. Ce n’est pas une généralité, mais certains partis ont pourtant bien saisi l’importance des réseaux sociaux. Quelques-uns sont déjà actifs sur Facebook et ou Twitter, ou disposent même d’un blog.

Ils en profitent pour partager leurs actualités, impliquer leur communauté à leur prochain meeting ou encore diffuser leurs idées concernant une loi ou un changement impactant. Les médias sociaux se présentent alors comme un outil de dialogue et de partage d’idées pour les partis politiques, personnalités politiques et leur public.
Les réseaux sociaux ont aujourd’hui une place très importante dans le débat public, parce qu’ils tendent à devenir une des principales sources d’information pour les citoyens, notamment les plus jeunes. Ce sont des outils de communication efficaces à tous, cependant, ils sont à utiliser avec précaution afin d’éviter de nombreuses erreurs et des mauvaises interprétations.

Aussi, cette session de formation organisée par le CMDID va permettre de renforcer les capacités d’une vingtaine de partis politiques sur l’usage des médias sociaux comme moyen de communication et de visibilité de leurs actions. Au terme de cette formation, ces partis seront appuyés par des experts NTICs dans le partage et la diffusion de leurs programmes politique et électoral à travers un espace virtuel qui leur sera dédié et qui leur permettra surtout de renforcer leur ancrage auprès des jeunes électeurs.

Soumaila T. Diarra

Le Républicain du 08 Mai 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés