Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Sikasso : Les monuments de Tièba et Babemba Traoré inaugurés ce lundi

Dans le cadre des activités des journées nationales du patrimoine culturel (JNPC) célébrées dans la ville de Sikasso cette année, les Premiers ministres du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire vont inaugurer aujourd’hui, les monuments dédiés aux rois Tièba et son frère Babemba Traoré. En plus de cet hommage à ces deux grands résistants à la pénétration française, la Maison de la muraille défensive de Sikasso sera aussi inaugurée.

Pour donner un caractère sous-régional aux journées nationales du patrimoine culturel (JNPC) qui se tiennent du 12 au 14 mai 2018 à Sikasso, trois Premiers ministres sont attendus dans la ville de Kénédougou à l’invitation du ministre de la Culture du Mali. Il s’agit de celui du Mali, Soumeylou Boubèye Maïga ; celui du Burkina Faso, Paul Kaba Tièba et celui de la Côte d’Ivoire, Amadou N’gon Coulibaly.

Ces trois personnalités vont inaugurer les monuments dédiés aux rois de Kénédougou, notamment Tièba et son frère Babemba Traoré.

Pour rendre hommage à la mémoire de ces deux personnalités, grandes figures de la résistance anticoloniale, le ministère de la Culture leur a dédié ces deux monuments. La construction de ces monuments répond à une forte demande des autorités coutumières et des populations de Sikasso, qui ont toujours montré un grand attachement à l’histoire du royaume du Kénédougou, fondé au 19ème siècle et marqué par la dynastie des Traoré.

En plus de ces deux monuments, les Premiers ministres vont procéder à l’inauguration de la Maison de la muraille défensive de Sikasso.

Cette Maison de la muraille défensive de Sikasso s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation de certains pans du Tata. Elle vise à mettre à la disposition des chercheurs nationaux et internationaux, des étudiants et touristes, des informations sur cet illustre ouvrage, plein de significations non encore suffisamment explorées, sur les sites associés et d’autres institutions du patrimoine telles le Musée régional, le Centre de Recherche pour la Sauvegarde et la Promotion de la Culture Senoufo « Wu Nirè » (une structure privée). La Maison du Tata vise également à améliorer le répertoire des biens culturels matériels et immatériels du Mali et à promouvoir l’offre touristique de la ville de Sikasso.

Pour le ministre de la Culture, ces monuments sont des promesses présidentielles faites aux populations de Sikasso : « Ces Journées seront marquées par un fait majeur, qui fait écho à la promesse faite aux populations de Sikasso par le Président de la République, Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Sikasso l’a voulu. Dieu l’a accepté. Aujourd’hui, nous célébrerons l’inauguration des Monuments construits en hommage à la mémoire de Tiéba Traoré, Roi du Kénédougou et de son frère Babemba Traoré, grandes figures de la résistance anticoloniale, et de la Maison du Tata ».

Wassolo

Le Débat du 14 Mail 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés