Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Retrait des cartes d’électeurs : le gouvernement va décréter deux jours de citoyenneté

La distribution des cartes d’électeur biométriques a débuté mardi 3 juillet à Kidal, après un consensus avec la Coordination des mouvements de l’Azawad. L’information a été communiquée par le ministère de l’administration territoriale. Le gouvernement envisage de chômer des jours pour permettre à la population d’aller retirer les cartes d’électeurs.

Toutefois, le ministère de l’administration se dit satisfait du taux de recouvrement et cela malgré la suspension de la distribution dans certaines localités suite à la grève des administrateurs civils.

PRESIDENTIELLE DU 29 JUILLET : Le collectif des régions non opérationnelles choisit Soumaila à Koutila

Le collectif des régions non opérationnelles a organisé un meeting mercredi à Koutiala. Selon les organisateurs, la rencontre a permis d’informer les participants sur l’état de la lutte et de clarifier leurs positions sur l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Et les propos sur les élections ont été jugés incompatibles avec le caractère apolitique du mouvement par certains militants dont l’un des représentants du cercle de Nioro qui serait le frère d’un député RPM. Toutefois, la majorité a porté son choix sur Soumaila Cissé. Une délégation doit se rendre à Nioro pour expliquer ce choix au Chérif de Nioro.

TENSION : Les églises du Mali appellent à des élections apaisées.

La communauté chrétienne du Mali a lancé samedi à Bamako un appel à tous les acteurs du processus électoral pour une élection apaisée et transparente. C’était lors d’une rencontre dénommée journée citoyenne au cours de laquelle la communauté chrétienne a prié pour le Mali. Selon les organisateurs, l’objectif est d’inviter les candidats à l’élection du président de la République et les électeurs à s’engager en faveur d’élections libres et transparentes.
 

SANTE : L’accouchement effectué à domicile par les femmes inquiète les autorités sanitaires

Les districts sanitaires de Koutiala ont enregistré en 2016, treize mille six cent soixante accouchements dont mille quatre cent cinq à domicile. En 2017, la ville a connu mille trois cent quinze accouchements à domicile sur douze mille six cent enregistrés par les structures hospitalières. Inquiètes, les autorités sanitaires du cercle estiment que cette pratique courante a des conséquences néfastes sur la santé et la vie des femmes.

L’Indicateur du Renouveau du 06 Juillet 2018
 

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés