Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Élections 2018 : Caritas Mali renforce les capacités de 513 observateurs

Dans le cadre l’élection présidentielle, l’Ong Caritas Mali organise du 12 au 13 juillet 2018, une session de renforcement des capacités de 513 observateurs venus des différents diocèses. C’était au Crès de Badalabougou, sous la présidence du Secrétaire général de l’organisation, Théodore Togo. En présence des experts, membres du groupe de réflexion sur la démocratie et la gouvernance partagée de Caritas Mali.

De 2013 à nos jours, l’organisation, sous l’égide de la conférence épiscopale du Mali, accompagne le processus électoral et l’amélioration de la gouvernance au Mali. Caritas Mali a formé et déployé 353 observateurs à travers le pays pour observer les élections présidentielles et législatives en 2013 et 428 pour les communales en 2016.
Durant ces deux jours, les experts s’entretiendront avec les observateurs sur les enjeux et défis des élections de 2018, la loi électorale, les institutions de la République et les prérogatives du président de la Républiques et l’interprétation de la constitution, rôles et responsabilités des observateurs de Caritas Mali.

Au dire du Secrétaire Général de l’organisation, Théodore Togo, il y a eu à Bamako la formation des formateurs et la formation des observateurs. Selon lui, dans les différents diocèses, ces observateurs formés ont mené des activités de sensibilisation pour relever le taux de participation et appeler à un vote utile et une représentation utile.

Par ailleurs, en termes de résultats il a fait savoir que les actions de la mission d’observation de Caritas Mali ont été appréciées par les représentants de la mission de l’Union Européenne, de l’Union Africaine et de la CEDEAO. Ainsi, il a déclaré que les succès engrangés et la situation difficile que traverse actuellement le pays les motives à persévérer.

Tout en considérant que observer les élections est un acte citoyen et que c’est contribuer à l’apaisement du climat social et politique du pays. « Nos efforts sont aujourd’hui reconnus par la hiérarchie de l’église, les pouvoirs publics et la communauté internationale », a-t-il souligné. Evoquant le contexte particulier dans lequel cette élection va se dérouler ainsi que la situation sécuritaire qui laisse croire des conditions difficiles.

Pour lui, ceci ne doit pas les décourager dans leur œuvre d’accompagnement des pouvoirs publics dans la bonne organisation et tenue des élections générales de 2018. « C’est pourquoi, Caritas Mali organise cette session de formation groupée des formateurs pour mettre à niveau ses 513 observateurs et superviseurs sur les nouvelles dispositions de la loi électorale et contribuer à garantir un processus électoral transparent, équitable, apaisé et conforme aux standards internationaux », a expliqué le secrétaire le général.

Ousmane Baba Dramé

Du 13 Juillet 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés