Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Kenieba : Potal An Ka Ben en première ligne pour le Mali

Paix et développement étaient les mots clés véhiculés au cours de l’assemblée générale du Mouvement Potal An Ka Ben pour le Mali. Cette rencontre qui a regroupé plusieurs personnalités de la 1ère région, a eu lieu samedi dernier à la Maison de la presse.

Selon les organisateurs, ce mouvement a non seulement pour but d’éduquer la jeunesse, prôner toujours la paix, mais cherchera aussi tous les moyens dans la résolution des conflits et veillera également sur le développement de Kéniéba.
"Nous population de Kéniéba avons constaté que le cercle étant une zone minière regorge en son sein toutes les sensibilités, ce qui pourra jouer un rôle de stabilisateur pour nous tous. La population et le cercle doivent pleinement profiter de cette richesse", a indiqué le président du Mouvement Potal An Ka Ben pour le Mali.
En dehors des zones minières, le vice-président du Mouvement Potal An Ka Ben pour le Mali, Mohamed Labarga, a ajouté qu’il y a des zones où il pleut régulièrement. Selon lui, la population vivant dans ces endroits doit pratiquer l’agriculture pour le développement de leur contrée.

Appréciant l’initiative, Modibo Dembélé a salué le choix porté sur lui pour parrainer cette rencontre. "L’honneur m’échoit aujourd’hui d’être le parrain de cette cérémonie et d’assurer désormais la présidence d’honneur de ce mouvement. Le mouvement Potal An Ka Ben pour le Mali est certes né d’une initiative peule du cercle de Kéniéba, mais il se veut un mouvement hétéroclite de toutes les ethnies du cercle et de la région de Kayes", a-t-il expliqué.

Invitant la population à aller retirer les cartes d’électeur, le président du Mouvement Potal An Ka Ben pour le Mali a affirmé que leur mouvement dévoilera dans les prochains jours, le candidat qu’il soutiendra à l’élection présidentielle.

Selon le parrain, la satisfaction de deux besoins ont été à l’origine de la création de ce mouvement. "Le besoin de s’organiser autour d’un idéal commun, le besoin de ne plus rester en marge du débat national. Aussi, ce mouvement se veut un mouvement social au-dessus de tout clivage ethnique, politique et religieux au service des plus hautes autorités du pays pour se valoir dans le cadre de la paix de l’unité nationale, par sa participation dans la prévention et la recherche de solution des conflits intercommunautaires et de tous genres", a-t-il-ajouté.

Le vice-président Labarga Diallo a invité l’ensemble des fils et filles de la première région à se joindre à eux. Pour mener à bien ses missions futures, Potal entend implanter ses bases sur toute l’étendue du territoire.

Z. M. K.

Du 16 Juillet 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés