Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
14eme session du comité de coordination et de suivi des politiques et programmes de sécurité alimentaire...

14eme session du comité de coordination et de suivi des politiques et programmes de sécurité alimentaire : la lutte contre l’insécurité alimentaire au Mali est au cœur des débats.

L’ex “espace Bouna” a servi de cadre à la 14ème session du comité de coordination et de suivi des politiques et programmes de sécurité alimentaire. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du ministre, commissaire à la sécurité alimentaire Kassim Dénon.

Les points inscrits à l’ordre du jour étaient l’examen et l’adoption de l’état de mise en œuvre des recommandations de la précédente Session du Comité ; l’évaluation provisoire de la situation alimentaire faite par le Système d’Alerte Précoce à travers le Cadre Harmonisé ainsi que les perspectives pour l’année 2019.

Le ministre, commissaire à la sécurité alimentaire n’a pas caché la gravité de la situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali. Selon lui, le nombre de personnes en phase crise est estimé à environ 185 003 personnes et celui en phase 2 est estimé à 2 315 796 personnes en 2018.Ils seront au nombre de 415 838 personnes en phases crise et urgence, les phases 2 seront de 3 030 035 personnes sur une projection de juin à août 2019. Face à cette situation le ministre a lancé un appel à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers et des ONG, pour qu’ils pussent venir en aide aux populations vulnérables et au cheptel.

Pour sa part, la représentante des partenaires techniques et financier Silvia Caruso, a réitéré l’engagement des partenaires techniques et financiers à accompagner les autorités du Mali dans leur combat contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali.

Le ministre Dénon a invité les participants à faire un examen judicieux des documents soumis à leurs appréciations afin d’apporter une réponse favorable à l’insécurité alimentaire au Mali.

Bissidi Simpara

Bamako, le 13 Février 2019

©aAFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés