Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
15ème session technique du CREDD : les activités 2018 jugées satisfaisantes

Le secrétaire général du Ministère de l’économie Benkaly N’ko Traoré a présidé l’ouverture des travaux des 15 sessions techniques de la revue du cadre stratégique pour la croissance et le développement durable. C’était le mercredi 10 juillet 2019 au centre international des conférences de Bamako (CICB)

Institutionnalisée à travers le décret fixant les mécanismes institutionnels de suivi-évaluation du CREDD adopté en 2018, la session technique de la revue permet de faire une introspection critique. Cette 15ème session offre l’opportunité aux acteurs d’évaluer le chemin parcouru et d’échanger sur les recommandations susceptibles d’améliorer les conditions de vie des populations.

Le secrétaire général du ministère de l’économie Benkaly dans son intervention a jugé le bilan du CREDD satisfaisant. Selon ses dires le CREDD a servi de cadre d’évaluation des résultats, de dialogue et de concertation avec l’ensemble des parties prenantes autour du processus de mise en œuvre des politiques et stratégies du développement du Mali. Il ajoute que le taux de croissance en 2018 est 4,8% contre une prévision de 6,8%.

Pour sa part, le représentant des partenaires techniques et financiers Aboubacar Sidiki Walbani a réitéré l’engagement des PTF à accompagner le Mali dans le processus du développement économique.

Durant 2 jours, les participants échangeront sur des thématiques suivantes : l’examen des résultats assortis de propositions pertinentes indiquant les changements à apporter aux politiques, stratégies et actions pour une amélioration permettant d’obtenir des résultats de développement ; la mobilisation des ressources nécessaires.

Le secrétaire général a invité les participants à faire un examen judicieux des documents soumis à leurs appréciations qui pour lui, est un gage de réduction de la pauvreté au Mali.

Bissidi Simpara
Bamako, le 10 Juillet 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés