Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
2ème éditions de Bamako Family Festival : le bogolan pour magnifié la journée

C’est dans le cadre de la célébration de cette journée internationale de la famille que Mme Djénébou Diarra directrice de Waraba Conseil, organisatrice de « Bamako Family Festival » a animé une conférence de presse le mercredi 15 Mai 2019 à la Maison de la Presse.

Décrété par les Nations Unies le 20 Septembre 1993, le 15 mai est retenu comme la journée mondiale de la famille. L’Agence de communication Waraba Conseil n’attendait pas rester en marge de cette commémoration d’où la tenue de cette conférence de presse.

Dans son exposé linéaire, la conférencière a évoqué l’importance de la célébration de cette journée. Selon elle, cette journée internationale offre l’occasion de mieux connaître les questions relatives à la famille. C’est aussi une occasion d’accroître la connaissance sur les enjeux sociaux, économiques et démographiques qui affectent les familles afin de mener des réflexions pour y faire face.

L’occasion était opportune pour elle d’évoquer l’importance de la famille. Selon elle, la famille est la cellule de base de la société. « Au cours de notre existence, tout part de la famille, (l’éducation, le savoir, le respect, la politesse, l’entente, l’acceptation de l’autre et le vivre ensemble entre autres. Toutes les bonnes qualités que nous sommes supposés avoir ou représentés se construisent dans la famille d’abord » a martelé Djénébou Diarra.
Le thème international retenu pour cette année est « Famille et Action pour le Climat ». Le choix de ce thème n’est pas inopiné. Il s’agit pour les familles de mettre l’accent sur les politiques de lutte contre les changements climatiques. L’enjeu ici est de sensibiliser, d’éduquer et de renforcer les capacités individuelles en ce qui concerne l’adaptation aux changements climatiques ; l’atténuation de leurs effets et la réduction de leur impact a affirmé la conférencière.

Vêtus en Bogolan, les initiateurs voulaient ressortir l’importance de la tradition dans la société malienne. Cette valeur ancestrale qui faisait la fierté de la société malienne est en déperdition. C’est pourquoi la présidente a fait appel à la jeune génération de regarder dans les rétroviseurs.

Elle a invité tous les maliens à s’approprier de la célébration de cette journée. Elle a aussi souhaité le port du bogolan lors de la célébration de la 3ème édition de célébration de la journée internationale de la famille édition 2020.

Bissidi Simpara
Bamako, le 16 Mai 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés