Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
3ème réunion du comité de pilotage du FNDSTA : le budget 2018 se chiffrait à 2,9 milliards de FCFA.

Le ministre de l’aménagement du territoire et de la population Adama Tiémoko Diarra a présidé l’ouverture des travaux de la 3ème réunion du comité de pilotage du Fonds National pour le Développement de la Statistique (FNDSTAT). C’était le vendredi 24 mai 2019 dans la salle de réunion dudit ministère.

Les points inscrits à l’ordre du jour de la 3ème réunion sont : l’examen et l’adoption du rapport d’activités et de gestion financière des ressources de 2018, et de discussion de l’allocation de celles de 2019.

Mis en place en juin 2017, le Fonds National pour le Développement de la Statistique est une initiative des autorités du Mali. Selon le ministre de l’aménagement et de la population Adama Tiémoko Diarra, ce fonds a été créé conformément à la charte africaine de la statistique. « Cette charte est un instrument élaboré par l’union Africaine pour permettre aux structures en charge de la production statistique dans les états membres, de produire des statistiques fiables, pertinentes et comparables : toute chose qui facilitent le suivi des critères de convergence dans le même espace économique » affirme le Ministre. Selon ses dires, le FNDSTAT a été mise en place dans le souci de répondre aux exigences de la charte africaine.

L’objectif visé à travers la mise en place de ce fonds est de permettre la capitalisation des ressources financières. Ces ressources peuvent être rapidement mobilisées pour faire face à des opérations d’envergure. Selon le Ministre Diarra, ce fonds est destiné à financer des activités comme les opérations spéciales de recensement et d’enquête, la mise à jour du schéma directeur de la statistique, la formation des lauréats aux concours d’entrée dans les écoles de statistique, les études de recherche ayant un impact sur le système statistique national, la diffusion des statistiques publiques.

Le ministre Adama Tiémoko Diarra dans son intervention a mis l’accent sur l’importance du renforcement des systèmes de statistique. Selon lui, les informations statistiques sont utilisées dans des politiques et stratégies de développement. C’est aussi un cadre pour la relance économique, d’où la nécessité d’actualiser les données.

En 2018, le compte a été approvisionné à hauteur de 2,9milliards de Fcfa. Ce fonds a été essentiellement affecté à la réalisation de deux opérations majeures. Ces deux projets sont entre autres le 5ème recensement général de la population et de l’Habitat (RGPH5) et le recensement général des unités économiques.

Il a invité les membres du comité de pilotage à faire un examen judicieux des documents soumis à leur appréciation pour une meilleure programmation des activités de 2019.

Bissidi Simpara
Bamako, le 24 Mai 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés