Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
6ème congrès ordinaire du SYNEB : les syndicalistes pointent du doigt...

6ème congrès ordinaire du SYNEB : les syndicalistes pointent du doigt la mauvaise foi des autorités concernant leurs doléances

La Maison des aînés a servi de cadre au 6ème congrès ordinaire du Syndicat National de l’Education de Base (SYNEB). Le thème retenu pour la circonstance est : " intégration de tous les enseignants à la fonction publique de l’État. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du représentant du ministre de l’éducation Mamadou Keita. Il avait à ses côtés le représentant du ministre de la fonction publique chargé des relations avec les institutions Boris Maiga, et le président du SYNEB, Amadou Coulibaly.

Durant deux jours, les syndicalistes feront la relecture de leurs textes, le bilan des activités exécutées ainsi que le bilan financier, avant de mettre en place une nouvelle structure dirigeante du SYNEB.

Dans son intervention le secrétaire général du SYNEB Amadou Coulibaly affirme que le nouveau bureau prendra en charge les doléances des enseignants. "Il est temps de cesser la gestion de l’éducation par plusieurs département". L’occasion était bonne pour lui, d’évoquer la mauvaise foi des autorités face à leurs doléances. " Nous avons trop démarché par rapport à nos doléances, nous avons accepté d’être des citoyens exemplaire, en tenant compte de la crise que traverse le Mali. "Il est grand temps que la gestion des enseignants reviennent au ministère de l’éducation nationale ».

Le représentant du ministre de l’éducation, Mamadou Keita, et celui du ministre de la fonction publique, Boris Maiga, affirment que les autorités du Mali à travers le ministre de l’éducation sont à l’écoute des doléances des syndicalistes. Bon usage en sera fait des doléances des syndicalistes, avant de les inviter à cultiver l’esprit patriotique.

La cérémonie d’ouverture a pris fin par la remise des attestations aux anciens syndicalistes.

Bissidi Simpara

Bamako, le 05 Février 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés