Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
A la communauté musulmane du Mali a l’occasion du début du mois sacré du ramadan 2020 : IBK rappelle que l’islam est aussi devoirs et responsabilités

Mes chers compatriotes, Mes chers coreligionnaires de l’Islam !

Notre pays, à l’instar de la Umma Islamique, s’apprête à observer le mois béni de Ramadan qui survient cette année dans un contexte particulier pour nous et le reste du monde.

La pandémie du COVID-19 continue ses ravages. La Communauté musulmane s’est vu imposer des scènes auparavant tout simplement inimaginables : la Kaaba et la Mosquée de Médine vides, l’Oumrah et le Hadj hypothéqués pour cette année. Ce temps est d’une exceptionnelle gravité.

Avec l’aide d’Allah (SWAT), nous pouvons cependant en relever les défis. Nous le ferons par notre foi et par nos prières. Nous le ferons par notre sens aigu de nos responsabilités. Car l’Islam est aussi devoirs et responsabilités ; responsabilités individuelles vis à vis de nos familles et de nos communautés.

Malgré les épreuves du jour, nous nous devons d’avoir à l’esprit ces valeurs qui ont toujours caractérisé notre espace, terre d’Islam reconnu et salué de par le monde depuis le 11e siècle. Ce mois sacré est un mois d’amour, de tolérance et de pardon. Renforçons donc notre capacité à aimer, notre aptitude à tolérer et notre inclination à pardonner, à nous pardonner les uns les autres.

A toutes, à tous, je souhaite un excellent mois de Ramadan. A nos malades, je souhaite prompt rétablissement. Pour nos morts, j’implore la bienveillance divine.

Qu’Allah nous protège et bénisse le Mali !

IBRAHIM BOUBACAR Keita

27 Avril 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés