Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
AMAP : La structure prête à prendre place dans le train de l’évolution numérique

La 38ème session ordinaire du conseil d’Administration de l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (Amap) s’est tenue le jeudi 12 Mars 2020 au ministère de la communication sous la houlette de Yaya Sangaré, ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions porte-parole du gouvernement et président du conseil d’Administration et en présence des administrateurs.

Une session au cours de laquelle les administrateurs passeront en revue l’examen et l’adoption de la 37é session du conseil d’administration, l’examen et l’adoption du budget 2020 ainsi l’examen des nouvelles initiatives permettant à l’Amap d’être une référence dans la sous-région et de prendre place dans le train de l’évolution numérique.

L’Amap comme toutes les structures en charge de média, est confrontée aujourd’hui aux transformations engendrées par la révolution numérique dans l’espace médiatique, a expliqué le président du conseil d’administration. Le ministre porte-parole du gouvernement Sangaré a, dans son allocution d’ouverture, évoqué plusieurs initiatives visant à faire de l’Amap une référence dans la sous région ouest africaine.

Selon lui, les réseaux sociaux et l’internet ont imposé la culture de l’instantanée dans la diffusion de l’information et que les médias traditionnels ont donc l’obligation d’embarquer dans le train de l’évolution numérique en créant de nouveaux supports de diffusion à la pointe de l’information. Il a exhorté l’agence à une retraite interne pour mener une réflexion stratégique sur la conduite du changement indispensable à impulser.

« Durant cette session, les administrateurs examineront le bilan de l’exercice 2019, le budget, le programme annuel d’activités 2020 et de les ajuster au besoin pour atteindre les objectifs de changement »,a dévoile le président du conseil d’administration de l’Amap avant de rappeler que le budget de l’exercice 2020 équilibré en recettes et en dépenses, est arrêté à la somme de 2 988 295 000 FCFA et qu’il est en diminution de 22,24% par rapport à celui de l’année 2019.

Il a développé que la subvention de l’Etat s’élève à 768 295 000 FCFA quant aux prévisions des ressources propres, qu’elles se chiffrent à 2 220 000 000FCFA.

Le ministre Sangaré a apprécié les innovations apportées au contenu du quotidien national Essor par le lancement de deux suppléments hebdomadaires : l’Essor sports et l’Essor culture avant de convier le Directeur de l’Amap et son équipe à poursuivre la mutation et que le gouvernement leur accordera allocation au titre du budget spécial d’investissement 2020 de la somme de 300 millions de FCFA destiné à la construction de sa représentation régionale de Sikasso.

Il les a conviés à redoubler d’effort dans le but de combler les attentes des clients. Le président du conseil d’administration a rassuré les administrateurs qu’ils mettront tout en œuvre afin de changer le visage de l’amap et de lui permettre de relever les défis immédiats et futurs.

Moussa Samba Diallo
Le Républicain du 13 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés