Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sport
ARRÊT DES LIGUES 1 ET 2, quel avantage pour les joueurs maliens ?

Le dénouement inattendu des deux compétitions devrait permettre à quelques expatriés maliens de participer, l’année prochaine, à la Ligue des champions d’Europe et à l’Europa league

Rennes de Hamari Traoré va-t-il disputer sa première Ligue des champions d’Europe de son histoire ? On peut s’autoriser à répondre par l’affirmative, quand on sait que Rennes occupe, actuellement la 3è place du championnat, synonyme de qualification pour les tours préliminaires de l’épreuve-reine européenne. Si la fin de la saison est confirmée, Hamary Traoré et ses coéquipiers auront l’opportunité de disputer la prestigieuse compétition pour la première fois de leur histoire. En tout cas, mardi dernier, le Premier ministre français, Edouard Philippe, a indiqué devant les députés que la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre à cause de la pandémie du coronavirus. Cette annonce a douché les espoirs des différents championnats interrompus depuis mi-mars en raison de la pandémie. 48 heures plus tard, la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé l’arrêt définitif de ses compétitions. Pour établir le classement final, la LFP a pris en compte le système de moyenne de points récoltés selon le nombre de matches joués. La Ligue 1 a été interrompue mi-mars après 28 journées.

Selon le classement au ratio point/match, ce système ne change presque pas le classement au grand nombre de points. L’arrière droit malien et ses partenaires font partie des heureux de ce dénouement inattendu du championnat.

Ils terminent troisièmes au classement (50 points/28 matches : 1,79) derrière l’Olympique de Marseille (2,00) qui termine 2è et le PSG (2,52) qui décroche son 9è titre de champion, égalant Marseille et revenant à une longueur du record de l’AS Saint-Etienne (10 titres). Dauphin du PSG, Marseille retrouvera la phase de groupes de C1, une qualification inédite depuis 2013. Le Stade rennais, qui après avoir fêté le premier podium de son histoire, va tenter d’accéder à la phase finale de la coupe aux grandes oreilles la saison prochaine. Nommé dans le onze type de la saison de nos confrères de France Football, Hamari Traoré est l’un des grands artisans de cette performance du club breton qui a remporté la Coupe de France en 2019 contre le PSG (2-2, 6-5 au t.a.b.) et réalisé une belle performance en ligue Europa (8è de finale).

Formé à l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, Hamari Traoré, est arrivé en 2017 à Rennes, après porté les couleurs de Paris FC, de Lierse en Belgique et du Stade de Reims. Cette année, le joueur de 28 ans a disputé 27 rencontres en championnat et distribué 5 passes décisives. Le défenseur international malien est sous contrat jusqu’en 2021 avec le club breton. Mais Hamari Traoré ira-t-il jusqu’au bout de son contrat ? La question mérite d’être posée, quand on sait que le défenseur des Aigles est très courtisé notamment par le champion en titre de France, le PSG, le FC Barcelone et le FC Séville. L’homme aux 24 sélections avec la sélection nationale, a débuté sa carrière internationale le 9 octobre 2015, à l’occasion d’un match amical contre le Burkina Faso (4-1). Polyvalent, Hamary Traoré a souvent été utilisé au poste d’arrière latéral gauche. Il est l’un des plus réguliers en sélection nationale et semble bien parti dans une grosse écurie européenne.

Si les coupes de France et de la Ligue ne se disputent pas, le Stade de Reims (6è, 41 points) de l’ailier Moussa Doumbia et l’attaquant El Bilal Touré pourrait de son côté se qualifier pour la ligue Europa.

En revanche, pour Lyon de l’arrière gauche des Aigles Youssouf Koné (7è avec 40 points), aucune qualification européenne n’est possible ce qui sera une première pour cette équipe depuis plus de vingt ans. Kalifa Coulibaly, Molla Wagué, Charles Traoré ont pu assurer le maintien avec le FC Nantes (13è, 37 points), tout comme le FC Metz (15è, 34 points) de Mamadou Fofana, d’Adama Traoré, Boubacar Traoré. Le grand perdant de ce dénouement inattendu de la Ligue 1 est Amiens du défenseur polyvalent des Aigles Bakaye Dibassy (22 matches et 2 buts) et son jeune compatriote, Fousseni Diabaté (prêté par Leicester City pour une année sans option d’achat).

Le club (19è, 23 points) est relégué en Ligue 2 en compagnie de Toulouse (20è, 13 points). Il y a quelques jours, Bakaye Dibassy se disait favorable à un arrêt définitif de la saison, mais avec une solution qui permettrait le maintien de son club en Ligue 1. « Personnellement, je suis partagé. On a envie de jouer, mais arrêter la saison pendant deux mois, ne pas s’entraîner, reprendre en juillet, c’est assez compliqué. Je pense qu’il faudrait arrêter, mais je ne suis personne pour prendre cette décision », a déclaré l’international malien. Et d’ajouter : « En tant que joueur d’Amiens, je me bat pour le maintien et je suis forcément favorable à une saison sans descente. Je considère que ce serait équitable parce qu’on n’a jamais connu de saison comme celle-ci, où on arrête en mars, en pleine saison. On n’a pas pu se voir pendant six à sept semaines et il va falloir redémarrer avec l’obligation de gagner des matches. Si le championnat est arrêté et qu’il n’y a pas de descente, forcément qu’on serait content ».

Dans le sens inverse, le FC Lorient et le RC Lens qui comptent trois internationaux maliens, Cheick Doucouré, Massadio Haïdara et Cheick Traoré, sont promus en Ligue 1. Les internationaux maliens de Lens se réjouissent de cette promotion, à l’image du défenseur malien Massadio Haïdara qui s’est lâché sur son compte Instagram. « Le RC Lens en Ligue 1. Ce fut un travail d’équipe tout au long de l’année. Quelle fierté d’avoir contribué à cette magnifique montée en portant les couleurs Sang et Or de ce grand club français. Cette montée est pour vous supporters lensois. Merci », a-t-il posté. Son coéquipier en équipe nationale et en club Cheick Doucouré a lui aussi exprimé sa joie sur le même réseau social. « Alhamdoulilah, c’est fait. Merci à tous pour votre soutien de près ou de loin. Ça n’a été facile, mais le travail finit toujours par payer. Merci encore, j’ai hâte de découvrir la Ligue 1 dans un Bollaert (le nom du stade du RC Lens, ndlr) », a-t-il écrit.

Boubacar KANTÉ
L’essor du 05 mai 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés