Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Achat d’armement russe : Trump sanctionne la Turquie et blâme Obama

Alors que la Turquie a confirmé avoir officiellement acheté de l’armement défensif russe, le gouvernement américain, qui avait menacé de sanctionner Ankara, a confirmé qu’il allait mettre entre parenthèses ses ventes d’avions de chasse F-35. Une situation qui, selon le président Trump, a été rendue possible, à cause de l’administration Obama.

En effet, c’est à l’occasion d’une rencontre interministérielle que le chef de l’Etat a estimé que ce scénario n’est autre que le résultat de la ligne politique adoptée par l’administration Obama en son temps. Selon l’actuel pensionnaire de la Maison Blanche, son prédécesseur aurait imposé à la Turquie beaucoup trop de conditions afin d’acheter des missiles défensifs de type ‘Patriot‘. Résultat, face à ces nombreuses barrières, Ankara s’est logiquement tournée vers un autre partenaire, qui s’est avéré être la Russie.

Washington annonce des sanctions

Proposant un système de défense anti-aérien S-400 plutôt bon marché et beaucoup plus accessible, le Kremlin a donc vu juste et s’est offert un contrat en or avec Ankara. Problème, selon les Américains, Moscou pourrait profiter de l’occasion afin de regrouper des informations essentielles et surtout, dangereuses, notamment en ce qui concerne l’armée de l’air américaine et les technologies de pointe qu’elle utilise. Résultat, l’armement russe pourrait alors être retravaillé en conséquence.

L’économie turque, impactée

Une crainte partagée par la sénatrice Jeanne Shaheen. « Il existe une véritable crainte, selon laquelle les Russes auront accès à notre technologie si la Turquie venait à s’offrir les systèmes de défense S-400. » a-t-elle ainsi expliqué. Résultat, alors qu’un contrat de 100 avions F-35 a été passé entre la Turquie et les Etats-Unis, la production a été arrêtée. Une annonce elle-même confirmée par le président américain. Cette décision devrait avoir un impact sur l’économie turque puisque plusieurs sociétés locales étaient utilisées afin de produire certaines pièces indispensables au F-35.

La Nouvelle Tribune du 18 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés