Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Arrestation de Bakary Togola pour détournement

Arrestation de Bakary Togola : « un total non justifié de 9 462 152 071 FCFA écarts découverts à la date d’aujourd’hui » a affirmé Mamadou Kassogué

Le procureur de la République en charge du pôle économique et financier, Mamadou Kassogué a animé un point de presse le samedi 14 septembre 2019 dans la salle d’audience du tribunal de la Commune III. Cette rencontre avec les hommes de médias était d’édifier les journalistes sur l’arrestation du président de la confédération des sociétés Coopératives des producteurs du Coton du Mali (CSCPC) Bakary Togola.

Placé sous mandat de dépôt, le président de la confédération des sociétés Coopératives des producteurs du Coton du Mali, Bakary Togola est sous les verrous pour détournement des ristournes mises à sa disposition par la CMDT au profit des paysans. C’est dans l’optique d’éclairer la lanterne du journaliste relatif à cette arrestation que le procureur du Pôle économique et financier a animé ce point de presse.

Dans son exposé linéaire, le procureur de la République, Mamadou Kassogué, a indiqué les raisons de l’arrestation de Bakary Togola. Selon lui, " c’est à travers une dénonciation anonyme faisant état des malversations financières au niveau de la confédération des Société Coopératives des producteurs du Coton du Mali. Ladite correspondance indiquait des malversations de plus de 3 milliards " a affirmé le conférencier.

Ainsi une enquête ouverte à permis de confirmer cette malversation financière dans la gestion des ristournes mises à la disposition de la CSCPC par la Compagnie Malienne pour le Développement du Textile (CMDT).

Selon les dires du procureur Kassogué, de 2013 à 2019, la CMDT a mis à la disposition de la confédération des sociétés Coopératives des producteurs du Coton du Mali, 13 431 431 037 FCFA. Sur ce montant, 8 854 760 823 FCFA ressortent de la comptabilité de la CSCPC. Ce qui veut dire qu’un montant de 4 576 676 214 FCFA n’a pas été comptabilisé a indiqué M. Kassogué. Sur les 8 milliards qui ont été comptabilisés seuls 3 969 284 966 FCFA ont pu être justifiés. Le total non justifié se chiffre à 9 462 152 071 FCFA écarts découverts à la date d’aujourd’hui.

L’affaire est confiée à un juge d’instruction qui approfondira l’enquête en vue d’établir la culpabilité ou non de Bakary Togola.

Le procureur a précisé que Bakary Togola est en détention provisoire dans la Maison d’arrêt centrale de Bamako. Cette enquête se fera en toute objectivité et que Bakary Togola bénéficie de la présomption d’innocence tant que sa culpabilité n’est pas établie. Des points de presse se feront pour édifier d’avantage les hommes de médias sur cette enquête dira le conférencier. Il ajoute que 6 personnes ont été auditionnées et un dénonciateur anonyme a fourni des documents comptables au pôle économique a conclu le procureur Kassogué.

Bissidi Simpara
Bamako, le 16 Septembre 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés