Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Assistance sanitaire et nutritionnelle : le résultat jugé satisfaisant.

L’hôtel Massaley, a servi de cadre à la conférence de presse animée par le Directeur National de save the children M. Amavi Akpamagbo .L’objectif était d’éclairer la lanterne des journalistes sur les résultats des interventions sanitaires nutritionnelle de save the children dans les districts sanitaires de Mopti et de Niafunké.

Depuis 2012, save the children, sous financement de l’Union Européenne, soutient la mise en œuvre des soins de santé primaires et secondaires dans le district sanitaire de Niafunké et la prise en charge de la malnutrition dans les districts sanitaires de Niafunké et de Mopti. L’objectif de ce soutien est de contribuer à la réduction de morbidité et la mortalité au sein des populations affectées par la crise du nord et du centre. Dans le souci de partager les résultats le résultat de leurs interventions que le Directeur général de save the children a animé cette conférence de presse.

Dans ses propos linéaires, le Directeur save the children Amavi Akpamagbo, a affirmé que la structure qu’il dirige intervient au niveau de 28 Centres de Santé Communautaire à Niafunké. Cette intervention a permis de prendre en charge 563 actes d’intervention chirurgicale dont 234 cas d’urgence, 143 cas de césarienne, 2% d’infection postopératoire et 76 cas d’évacuation sanitaire.

En ce qui concerne la malnutrition à Mopti, le conférencier affirme qu’ils sont au nombre de 4096 cas de malnutrition aiguë sévère prise en charge par le projet sur une prévision de 3000, soit un taux de réalisation de 137%. Sur les 4096 malnutris 98% ont été guéris, dont 2% ont abandonné le traitement. Le dépistage et diagnostic de la malnutrition par les mères (PB mère) 33 270 femmes sur 99010 femmes en âge de procréer ont été formées. A Niafunké le nombre de cas de malnutrition aiguë admis se chiffre à 3201 sur 2649 soit 120 %, 91% ont été guéris, 8% d’abandon, et un décès. Le dépistage et diagnostic de la malnutrition par les mères (PB mère) se chiffre à 26 050 sur 49417 femmes en âge de procréer ont été formées.

L’occasion était opportune pour le conférencier, d’évoquer les difficultés auxquelles save the children et ses partenaires ont été confrontées au cours de leurs interventions. Parmi ces difficultés il a cité le faible accès humanitaire, l’instabilité des agents de santé, la faible mobilisation communautaire.

Force est de constater les multiples actions de save the children dans le domaine de la malnutrition. Il est nécessaire de se demander si ce phénomène prendra fin un jour.

Bissidi Simpara,

Bamako, le 10 Avril 2019

© AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés