Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Attribution des documents de voyage : « plus de 4000 dossiers restent bloqués pour...

Attribution des documents de voyage : « plus de 4000 dossiers restent bloqués pour incohérence » dixit le contrôleur général de la police des frontières Harouna Samaké

Les membres du Haut conseil des maliens de l’extérieur (HCME) placés sous la présidence de Hamidou Traoré président d’honneur de ladite association ont effectué une visite de courtoisie au directeur national de la police Moussa Ag Infahi le mercredi 7 août 2019 à la direction nationale de la police. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour : la facilitation des documents de voyage (carte Nina) et l’accessibilité des "badges d’accès" à l’aéroport Modibo Keita.

D’entrée de jeu, le président d’honneur du haut conseil des maliens de l’extérieur Hamidou Traoré a évoqué les difficultés liées à l’accessibilité de la carte « NINA ». Selon lui, lorsque les maliens établis à l’extérieur souhaitent renouveler leur passeport, ils rencontrent des difficultés pour non conformité d’empreinte digitale, d’identité ou de l’âge. C’est dans le souci de mieux comprendre cette problématique que cette visite a été organisé a affirmé le président d’honneur. En répondant aux visiteurs du jour, le directeur général de la police Moussa Ag Infahi a affirmé que l’attribution de la carte biométrique" Nina" ne relève pas de la compétence de la police. Il ajoute que la police nationale ne fait qu’utiliser le numéro de la carte Nina lors de l’élaboration des passeports.

Le contrôleur général de la police des frontières Harouna Samaké dira que plus de 4000 dossiers d’élaboration des passeports restent bloqués pour non-conformité de l’identité ou de l’empreinte digitale. Les raisons de ses blocages sont multiples. Selon M. Samaké certaines personnes changent leur identité lorsqu’ils arrivent à l’extérieur. Lorsqu’ils envisagent de renouveler leur document de voyage, ils ne pourront pas le faire car leurs coordonnés de départ figurent sur la base de données a affirmé M. Samaké. Il ajoute que certains maliens résidents à l’extérieur donnaient leurs documents de voyages à leurs parents pour renouvellement. Ces parents utilisaient leur empreinte digitale au cours de l’enrôlement. Les vraies détenteurs lorsqu’ils veulent renouveler leurs documents, ils ne pourront plus accéder au passeport car l’empreinte digitale ne sera pas en conformité avec l’identité du détenteur. C’est pourquoi le contrôleur général de la police des frontières Harouna Samaké a invité le haut conseil des maliens de l’extérieur à effectuer des campagnes de sensibilisation au niveau de leur base sur les critères d’accessibilité des documents de voyage.

Concernant l’attribution des "badges d’accès", le président d’honneur du haut conseil des maliens de l’extérieur M.Hamidou Traoré a affirmé la nécessité d’octroyer ce document à leur permanence. Selon lui, l’obtention de ce document permettra aux membres des maliens de l’extérieur d’accéder au tarmac à l’arrivée des maliens expulsés. Le Commissaire principal chargé de l’aéroport international Modibo Keita Tidjani coulibaly a expliqué aux membres du haut conseil des maliens de l’extérieur les conditions de délivrance des badges d’accès. Selon ses dires, le haut conseil des maliens de l’extérieur doit formuler une demande d’octroi des badges d’accès qui sera adressée au Directeur général de l’aéroport du Mali. Par la suite, la commission d’attribution des titres de voyage statuera sur cette demande. C’est à cet effet que la commission décidera de la validation ou du refus d’octroi des badges d’accès. Il a ajouté que des consignes fermes ont été données à cette commission relative à la délivrance des badges d’accès compte tenu de la situation d’insécurité du pays.

Les membres du haut conseil des maliens de l’extérieur souhaitent dans les jours à venir rencontrer le ministère de l’administration territorial pour la facilitation de l’accessibilité de la carte NINA.

Bissidi Simpara
Bamako, le 08 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés