Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Autorité du Bassin du Niger : Le Barrage de Fomi au centre...

Autorité du Bassin du Niger : Le Barrage de Fomi au centre des préoccupations de la Guinée et du Mali

Les experts de la 4ème réunion du Comité interministériel de Concertation Guinée-Mali ont adopté des recommandations par rapport à la mise en œuvre du projet Barrage de Fomi à buts multiples. C’était dans la salle de conférence de l’hôtel Laïco El Farouk « Kempeski » à Bamako, du 28 au 29 mai 2019.

Ce sont 30. 000 âmes qui seront soutenues par ce barrage, selon le secrétaire exécutif du Bassin, Abderahim Birème Hamid. Lors de cette 4ème réunion du comité interministériel de concertation Guinée-Mali pour la mise n’œuvre du projet de barrage à buts multiples de Fomi, le 28 au 30 mai 2019 de fortes recommandations y sont issues pour la mise en œuvre de ce barrage.

A l’endroit des Ministères en charge de l’Eau et de l’Energie de la Guinée et du Mali, il s’agira de prendre des dispositions pour la nomination des membres du comité interministériel de concertation(CIC)-Guinée-Mali et du Secrétariat permanent du CIC-GM, conformément à la décision de création du 13 juin ; transmettre les documents disponibles relatifs(version provisoire des rapports, contrat avec la société YREC) du projet aux parties prenantes(Mali, ABN) pour exploitation et facilitation de prise de décision éventuelle ; tenir dans les meilleurs délais, une réunion CIC-GM pour l’élaboration des termes de référence relatifs au partage des coûts et bénéfices de l’ouvrage ; informer les Etats membres de l’ABN du choix du site définitif du barrage de Fomi à Folon,(situé à 30 km en amont du site classique) à la côte de retenue fixée à 396 m ; renforcer la communication sur le projet entre la Guinée, le Mali, l’ABN et les populations bénéficiaires pour un meilleur partage de l’information sur le projet de barrage avec les autres Etats membres de l’ABN. A l’endroit du secrétariat Exécutif de l’ABN, la 4ème réunion recommande de prendre des dispositions pour la réalisations de l’EIES sur l’ensemble du bassin du Niger ; informer les Etats membres de l’ABN du choix du site définitif du barrage de Fomi à Folon(situé à 30 km du site classique) à la côte de retenue fixée à 396 m ; accompagner les deux pays (Guinée, Mali) dans la recherche de financement pour la réalisation des études institutionnelles et partage des coûts et bénéfices associés au barrage de Fomi. Le chef de la délégation Guinéenne, El hadj Bandai Doumbia a indiqué qu’il faut nécessairement lever les points des contraintes qui assaillent le projet pour sa mise en œuvre. Selon lui, l’essentiel est de faire en sorte que ces recommandations soient exécutées. Selon lui, il faut que l’ABN s’engage pour les études, surtout le volet agricole, la navigation du fleuve, la pêche, la pisciculture dans la retenue et l’hydroélectricité. Il a indiqué que le Mali et la Guinée ont engagé une interconnexion. Les experts ont salué l’appui des partenaires comme le Royaume des Pays-Bas et la Suède qui sont engagés pour soutenir ce projet.

Fakara Faïnké
Le Républicain du 10 Juin 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés