Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Bon à savoir : 07 astuces pour réagir face aux ragots ou commérages

Les critiques, les rumeurs et les ragots sont des éléments fréquents du quotidien de tout être humain. Certainement qu’à de nombreuses reprises, quelqu’un est venu vous rapporter une rumeur sur une connaissance commune. Mais combien de fois avez-vous raconté quelque chose sur une autre personne à l’un de vos amis ou de vos proches ? Mais, ce qui différencie ces comportements, c’est l’intention qu’il y a derrière les propos. Que pouvez-vous faire lorsque vous entendez une rumeur ? Comment réagir face à un commérage ou une critique ?

Aussi amusant qu’il puisse être de raconter des ragots, en le faisant nous donnons aux gens de bonnes raisons d’en faire de même à notre propos, ce qui n’est pas aussi amusant. Selon, la American Psychological Association, le stress causé par les ragots peut même agit sur le rendement que ce soit sur le plan académique qu’au travail. Car, les rumeurs sont créées par « des jaloux, crues par des curieux, et répétées par des imbéciles ». « Rendez-vous service, à vous et vos amis, arrêtez vos ragots avant que quelqu’un en soit blessé » a conseillé la American Psychological Association.

Pour expliquer la manière idéale d’agir face à ces situations wikihow propose 7 astuces. :

1- Alertez-en vos amis

Si vous apprenez que quelqu’un répand une vilaine rumeur à votre sujet, la première chose à faire est d’en parler avec vos amis proches, en qui vous avez totalement confiance. Exposez-leur la situation. Si la rumeur n’est pas vraie, ils vous aideront à contrer sa progression en la démentant chaque fois qu’ils entendent quelqu’un aborder le sujet et en réprimandant les gens qui répandent cette rumeur. Selon wikihow, l’autre raison de se tourner vers les amis est qu’ils vous aideront à relativiser la situation. « Lorsque vous avez l’impression que tous les gens que vous connaissez parlent derrière votre dos, vos vrais amis vous rappelleront qu’il y aura toujours des gens qui vous aimeront et vous respecteront » conseil la même source.

2- Confrontez directement la source de la rumeur

Si vous savez exactement qui a lancé cette vilaine rumeur à votre sujet, ne le laissez pas s’en tirer comme ça. Dès que l’occasion se présente, allez voir cette personne et dites-lui directement que vous n’appréciez pas les choses méchantes qu’elle dit à votre sujet. Restez calme : n’utilisez pas les mots cruels que cette personne utilise à votre sujet. Cela évitera également que les gens qui vous entourent aient l’impression que la rumeur est vraie : s’ils ne connaissent pas tous les faits, une réaction très colérique pourrait les laisser penser que la rumeur était fondée.
Adressez-vous à la personne directement et poliment. « Je veux juste que tu saches que je n’apprécie pas ce que tu racontes à mon sujet. Surveille ce que tu dis ! » Puis éloignez-vous, cette personne n’est pas digne de votre temps. Ignorez toute insulte que vous pourriez entendre en vous éloignant.
Parfois la personne qui a lancé la rumeur ne l’a pas fait exprès. Ce pourrait par exemple être un ami qui a laissé un secret lui échapper par accident. Dans ce cas, vous avez le droit d’exprimer votre déception, mais évitez d’agir de façon vindicative ou accusatoire.

3 – Gardez une image saine de vous-même

Vous avez peut-être peur qu’une rumeur change la façon dont les autres vous voient, mais ne laissez surtout pas cette rumeur changer la façon dont vous vous voyez. Le pire que vous puissiez faire est de laisser cette rumeur devenir une prophétie auto réalisatrice en laissant votre anxiété changer votre attitude et vos actions. Souvenez-vous que le fait que quelqu’un dise quelque chose à votre propos ne signifie pas que cela soit vrai. Si quelqu’un est assez mauvais pour répandre des rumeurs, il est probablement assez mauvais pour mentir.
Par exemple, si vous entendez des gens dire que vous avez un cheveu sur la langue, ne devenez pas silencieux et renfermé pour éviter d’entendre le son de votre propre voix. Nous avons tous de petits défauts qui nous rendent uniques : le défaut de cette commère est qu’elle est pathétiquement mesquine.

4- Ignorez ces ragots

Face aux ragots, la meilleure solution est bien souvent de ne pas y prêter attention du tout. La plupart des gens ne réfléchissent pas beaucoup et s’ils vous voient avoir honte ou être en colère quant à ces ragots, ils auront tendance à penser que la rumeur est fondée, même si ce n’est pas le cas. La meilleure chose à faire est donc d’agir comme si la rumeur ne vous atteignait même pas. Lorsque l’on vous rapporte ce ragot, répondez simplement quelque chose comme « Il faut vraiment être bête pour croire un truc pareil ! » Ne vous attardez pas sur le sujet et les autres en feront de même. Si vous réagissez comme si la rumeur ne valait même pas la peine d’être prise en compte, les autres ne la prendront pas non plus en compte.

Lorsque vous entendez des ragots à votre sujet, riez-en. Agissez comme si c’était ridicule ! Riez-en avec les autres ! Retournez la situation en faisant de la personne qui a lancé la rumeur le dindon de la farce : c’est tellement ridicule qu’il ait pensé qu’il pourrait répandre une stupide rumeur à votre sujet !

5- Ne laissez jamais les ragots changer vos habitudes

Il est vrai qu’il peut être difficile, lorsqu’une rumeur horrible circule à votre sujet, d’oser se montrer en public. Si quelqu’un a dit à toute l’équipe de football que vous aviez des mycoses, vous n’avez probablement pas envie de vous changer dans les vestiaires avant le match. Ce pourrait être vraiment dur, mais faites tout votre possible pour ne pas vous éloigner de vos activités habituelles. Vous ne vous en sentiriez que plus isolé. Plutôt, montrez à tout le monde que cela vous est égal en ne modifiant en rien votre façon de vivre.

6 – Informez-en une personne responsable

Si les ragots et les rumeurs méchantes sont un problème auquel vous êtes régulièrement confronté ou si quelqu’un répand une rumeur qui pourrait vous attirer des ennuis alors que vous n’avez rien fait de mal, parlez-en à un professeur, un conseiller d’éducation ou autre responsable. Ces gens pourront vous aider à gérer ce problème, en vous donnant des conseils, en vous réconfortant et même en prenant des mesures disciplinaires à l’encontre des gens qui répandent ces rumeurs. N’ayez pas peur de contacter une figure d’autorité lorsque vous faites face à une rumeur persistante ou très méchante. Ces gens sont là pour vous aider.
Vous devrez absolument parler à un responsable si vous avez peur que cette rumeur mène à une bagarre. La plupart des écoles ne tolèrent en aucun cas le recours à la violence. Ne vous faites pas renvoyer pour une rumeur stupide (surtout si elle n’est pas vraie). Informez-en tout de suite un responsable de votre école.

7- Restez à l’écart des commérages

Le moyen le plus simple d’éviter les ragots à votre sujet est d’éviter de fréquenter des gens qui racontent de vilaines histoires ! Bien qu’ils aient parfois l’air cool et populaires, ces gens sont en fait tristes et désespérés. Ils ne peuvent pas s’amuser sans répandre de vilaines rumeurs au sujet d’autres personnes. Ne perdez pas de temps avec eux. Trouvez des amis qui n’éprouvent pas de plaisir à blesser les autres. Souvenez-vous : un ami qui vous plante un couteau dans le dos en racontant de vilaines histoires à votre sujet n’est pas vraiment un ami.

Par : Angèle M. ADANLE
Source : Bénin News TV
Le 09 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés