Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossiers
CANAM : Pourquoi il faut faire confiance à Mahamane Baby…

Réussir sa mission et conforter les acquis, l’ancien ministre Mahamane Baby est crédité d’un bon parcours qu’il mettra à la disposition de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam).

Homme politique, militant de la première heure du Rassemblement pour le Mali (RPM), Mahamane Baby est le tout nouveau directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam). Un choix stratégique dans la mesure où dans le projet de société du chef de l’Etat, les questions sociales figurent en place.

Cet ancien et premier président de la Jeunesse RPM est très poche du président Ibrahim Boubacar Kéita. Dans ce cercle présidentiel, il est décrit comme un cadre loyal qui a la ferme volonté de traduire en actes concrets les promesses présidentielles. Une raison qui a pesé dans son choix pour diriger une importante structure comme la Canam.

En raison de ses qualités, dès son élection en 2013, IBK fait appel à lui pour diriger le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Un département qu’il cumulera avec le portefeuille de porte-parole du gouvernement. Après une expérience gouvernementale bien accomplie, Mahamane Baby est resté dans l’ombre et a travaillé en faveur du second mandat du président IBK.

Militant actif à la section RPM de la Commune I, Mahamane Baby intensifiera sa lutte dans sa ville natale Goundam. Ici, la section RPM était amorphe, mais grâce à son implication le parti sort des élections législatives avec les deux députés de la circonscription.

Ancien du Corps des volontaires des Nations unies, Baby dispose d’un leadership moderne qui peut apporter du sang neuf à la Canam.

Va-t-il marquer une rupture avec la gestion de son prédécesseur ? Ceux qui connaissent Mahamane Baby estime que c’est un homme d’Etat qui saura faire la part des choses pour conduire les nombreuses et bonnes actions et réformes que Luc Togo a entreprises. “C’est un homme de consensus qui a en tête qu’il faut travailler avec le personnel dans un climat sain”, nous a confié un syndicaliste sous le couvert de l’anonymat.

Engagée dans un vaste chantier de communication, la Canam ne peut mieux avoir comme patron que Mahamane Baby qui a termes travaillera dans le sens de son renforcement.

Maintenant, aux actes M. le ministre !

Awa Camara
La lettre du Mali du 25 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés