Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
CHU du POINT G : Pr. Samba Sow visite deux importants chantiers

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow a effectué, le mardi 16 octobre 2018, une visite sur les chantiers du bloc opératoire de cardiologie et du service de rhumatologie du centre hospitalier universitaire(CHU) du Point G de Bamako. L’objectif de cette visite était de s’enquérir des problèmes afin de relancer les travaux, qui sont à l’arrêt.

Le chantier du bloc opérationnel de cardiologie du CHU du Point G a été le premier chantier visité par le ministre. Un imposant bâtiment comprenant des salles d’opération, une unité de réanimation, et des bureaux exécuté à 50%. Il est financé par le Budget national sur les exercices budgétaires 2016, 2017, 2018. Le coût des travaux de 986 000 987 FCFA pour un délai d’exécution de 8 mois. A la date d’aujourd’hui les travaux sont suspendus faute de financement.

Ensuite, c’est le chantier du service de rhumatologie du CHU du Point G qui a reçu la visite du ministre Sow. Sur place, le constat fut le même que sur le chantier précédent. Les travaux exécutés à 90% sont arrêtés pour des raisons financières. Le bâtiment R+1 comprend des salles d’hospitalisation et des bureaux. Les travaux sont également financés sur le Budget national pour un montant total de 812 869 510 FCFA, pour un délai d’exécution de 8 mois.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow, a insisté sur la nécessité d’achever ces chantiers conformément à la volonté du président de la République d’offrir un plateau technique sanitaire aux Maliens. "Des efforts seront consentis, malgré la conjoncture actuelle dans notre pays, pour achever les chantiers, parce que le besoin est là. Ces services, une fois opérationnels, nous permettront de réduire les évacuations sanitaires en dehors du Mali", a-t-il indiqué. Il a souligné l’importance d’avoir des équipements modernes et un personnel qualifié pour ces services. Ces deux éléments, dira-t-il, sont fondamentaux pour la satisfaction des besoins de la population en matière de santé.
L’unité de dialyse fonctionnelle

Pr. Samba Sow a saisi l’occasion pour visiter le service de néphrologie et le laboratoire du CHU du Point G. Le ministre a constaté de visu le bon fonctionnement de l’unité de dialyse. Onze appareils de l’unité fonctionnent normalement, seulement deux sont en maintenance. Face aux conditions de travail difficile au niveau du laboratoire, Pr. Samba Sow a dit compter sur la réforme du système de santé, qui est en marche, pour mettre ce service dans les meilleures conditions de travail, en particulier et en général toutes les structures de santé de notre pays.
A.D.

Pr. Samba Sow aux travailleurs du CHU du Point G :
"Cet hôpital peut se prendre en charge, s’il fonctionne bien"
En marge de sa visite ce mardi 16 octobre sur les chantiers du bloc opératoire de cardiologie et du service de dialyse du CHU du Point G, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a rencontré le personnel dudit hôpital afin d’échanger sur leurs conditions de travail. "Cet hôpital peut se prendre en charge s’il fonctionne bien", déclare Pr. Samba Sow face à la potentialité de l’établissement hospitalier.

Accueilli chaleureusement par les travailleurs du CHU du Point G, comme partout où il est passé depuis la formation du nouveau gouvernement, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Pr. Samba Sow a eu un entretien avec le personnel de l’Hôpital du Point G.
Les travailleurs l’ont félicité pour la confiance renouvelée en sa personne par les plus hautes autorités du pays, à travers sa reconduction à la tête du département de la Santé et de l’Hygiène Publique. Ils ont rassuré le ministre de leur accompagnement pour la réussite de la mission qui lui a été confiée.

Très ému de retrouver ses anciens camarades de classe et anciens collèges au CHU du Point G, Pr. Samba Sow a affirmé toute sa fierté de voir ce grand hôpital de notre pays sauver des vies en longueur de journée et depuis des décennies. "Le CHU du Point G est la vitrine de notre système de santé, cela n’a pas commencé aujourd’hui. Cet hôpital n’a pas besoin de l’appui de qui que ce soit, si ça fonctionne bien. Nous nous battrons toujours pour les intérêts de tous les travailleurs de la santé, parce que nous sommes de ce corps de métier", martelait-il.

Le ministre Sow a également appelé le personnel à travailler main dans la main, à mettre les égos de côté pour bâtir un avenir pour cet hôpital légendaire.
Il a sollicité leur accompagnement pour la mise à jour de notre système de santé à travers la réforme, qu’il a entreprise depuis son entrée au gouvernement en avril 2017, qui permettra d’offrir des soins de santé de qualité aux populations conformément à la vision du Président de la République. Selon Pr Samba Sow, il s’agit de relever le niveau du plateau technique, de mettre toutes les structures de santé à un même niveau d’information et d’engagement pour répondre efficacement aux besoins des populations.

Le ministre s’est dit particulièrement frappé par la propreté des lieux visités.
Le ministre a annoncé un appui que le gouvernement du Mali, à travers son département, vient de recevoir du Croissant rouge d’Abu Dhabi. Aux dires du ministre, d’une valeur de près de 194 millions de FCFA, cette première tranche est destinée aux travaux de rénovation du laboratoire et du service des urgences/réanimation du CHU Gabriel Touré, et au renforcement de l’unité de dialyse du système d’eau du CHU du Point G. Il a ajouté qu’une bonne utilisation de ce fond permettra de décrocher d’autres fonds plus élevés auprès des mêmes partenaires (Emirats Arabes Unis). Selon lui, ce fond a été obtenu grâce à l’intervention du Président de la République, IBK, auprès de l’Emir d’Abu Dhabi, lors de son dernier déplacement de juillet 2017 aux Emirats Arabes Unis.

A.D.
L’Indicateur du Renouveau du 17 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés