Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
COVID 19 : Quand les étudiants maliens vivant a l’extérieur parlent de leurs difficultés

Aujourd’hui, toute la planète est submergée par une nouvelle pandémie appelée Covid 19 ou Coronavirus. Cette nouvelle maladie découverte en chine pour la première fois, a changé le mode de vie de beaucoup de personnes. Jadis, La vie qui signifiait liberté, est désormais synonyme de confinement, de couvre-feu, du chômage ou de la quarantaine. Face à cette nouvelle vie inédite, les étudiants maliens vivants à l’extérieur du pays, ne sont pas épargnés. Ils ont du mal à s’adapter au nouveau changement survenu brusquement dans la vie quotidienne.

Devenu une pandémie universelle depuis le 11 Mars 2020, le Covid 19 a causé plusieurs morts dans le monde entier. Toute la planète est agenouillée par cette pandémie, les familles sont endeuillées et le chômage prend de l’ampleur. Pour freiner ses dégâts, les pays ont pris plusieurs mesures en l’occurrence la fermeture des mosquées, des marchés, des écoles etc. La fermeture des écoles n’est pas passée ex-nihilo aux yeux des élèves et des étudiants. Certains étudiants vivant à l’extérieur, loin de leurs parents, ont vu leur vie devenir un calvaire. En effet, plusieurs étudiants résidant à l’extérieur, vivent de l’aide des parents depuis le Mali. Mais, depuis l’explosion de cette pandémie, ce financement ne marche plus correctement. Pour ceux qui vivent de la bourse, parce que leurs parents n’ont pas suffisamment les moyens, sont souvent confrontés à une crise budgétaire. D’autres n’arrivant plus à payer leur loyer, sont chassés de leur appartement. Ils sont obligés de partager la même chambre que certains de leurs amis. « Depuis que cette maladie a fait son apparition dans ce monde, nous les étudiants vivant au Maroc, nous souffrons. Notre vie a complètement changé Souvent la bourse octroyée par l’État malien ne suffit pas largement pour couvrir nos besoins. Certains parents qui aidaient leurs enfants, ne le font plus, parce que le pays même est confiné ou le père ne va plus au travail. D’autres parents n’ont pas aussi suffisamment les moyens pour venir en aide à leurs enfants. Imaginez un peu notre situation, si nous devons vivre ce confinement jusqu’à la fin » ; déclare Ambarko Lazare Sagara, étudiant en première année Economie et Gestion à l’université Chouaîb Doukali du Maroc.

Rien ne marche normalement comme avant dans la vie de ces étudiants. Tout a changé et la vie a pris une nouvelle tournure désagréable. Le confinement a créé un manque car, ces étudiants ne peuvent plus faire des petits boulots pour joindre les deux bouts :. « Nous n’avons plus d’opportunités de jobs d’étudiant. Nous dépensons depuis près de deux mois sans source de revenus. Vivant plusieurs dans un même logement, en plus d’être confinés, c’est très difficile pour les étudiants de pouvoir se concentrer sur des cours en ligne. Covid 19 a changé notre mode de vie et nous souffrons énormément » ; affirme Amara Sacko, étudiant malien en information-communication à l’université Sorbonne Paris Nord.

Cependant, ces étudiants depuis leurs différents pays, espèrent comme tout le monde, que cette maladie prendra fin un jour comme toutes les autres épidémies mortelles qui ont dominé le monde. Ils demandent également le soutien du gouvernement malien afin qu’il fasse un geste pour eux.

Adama SANOGO
Le 08 Mai 2020
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés