Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
Cadre stratégique de la CEDEAO : Les enfants plaident pour une politique plus soutenue

Après jours de travaux, à la faveur de la compréhension du cadre stratégique de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest), visant à adopter des mesures pour mieux protéger les enfants dans cet espace régional, les enfants présents par biais de leur parlement, ont formulé quelques vœux. Il s’agit entre autres, pour les plus hautes autorités des pays concernés, d’avoir une politique plus engagée, à travers des lois juridiques. Chose qui servira à ne pas exposer les enfants à tous travaux, dépassant leurs capacités physiques.

Prenant tour à tour la parole au cours d’une conférence de presse qui a sanctionné les travaux dudit atelier, les enfants ont demandé aux parents de les soutenir dans leur combat. Ils ont, également invité leurs parents à avoir plus d’attention pour eux. Ce qui évitera de les exposer à toutes sortes de traitement inhumain.

Initié par l’ONG Save The Children, l’atelier a été organisé à l’intention des enfants, des jeunes et des acteurs de protection de l’enfant sur le cadre stratégique de la CEDEAO.

Durant les deux jours qu’a duré la session de formation les participants ont été imprégnés du cadre stratégique ; fait le lien entre les initiatives des groupes concernés ; produit la version des supports « Child friendly », dudit cadre stratégique au niveau national et invité les enfants, les jeunes et les autres acteurs à s’impliquer dans la mise en œuvre de ce cadre stratégique.

A l’ouverture des travaux de l’atelier, le représentant de l’ONG Save The Children, Souleymane Temé a soutenu que la méconnaissance de ce Cadre stratégique constitue un frein à sa dissémination. C’est pourquoi, le Groupe régional de protection de l’enfant (GRPE), lors de sa rencontre du 20 juin 2019 à Dakar et conformément au plan d’action de la CEDEAO, a décidé d’entreprendre des démarches en vue de sa vulgarisation.

Souleymane Temé a rappelé que ce cadre stratégique a été adopté par les chefs d’Etat de la CEDEAO EN 2017. Il a pour but de prévenir et de répondre aux violences, abus et exploitations commis sur les enfants. Il a également souligné que son ONG souhaite voir cet atelier contribuer à une meilleure connaissance et appropriation audit cadre stratégique.

De même, le représentant du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, René Sanogo dira que ce cadre stratégique prend en compte l’Agenda 2030, des Etats membres de la CDEAO. A travers celui-ci, ils se sont entendus sur la position commune de l’Union africaine, à savoir éradiquer toutes les formes de violences contre les femmes et les enfants, y compris les pratiques néfastes comme la Mutilation génitale féminine (MGF) et le mariage précoce.

Et René Sanogo d’ajouter que le Mali, pour sa part, s’est résolument inscrit dans une dynamique réelle d’amélioration des conditions de vie de ses enfants. Cela devrait se faire par l’adoption de mesures juridiques institutionnelles et les actions directes de prévention et de réhabilitation à l’effet d’assurer à l’enfant le meilleur état de santé, d’éducation et de protection.

Il a remercié au nom de son ministre de tutelle, l’ONG Save The Children, pour avoir initié et piloté le présent cadre d’échange et de formation.

Diakalia M Dembélé
Le 09 Septembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés