Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Campagne agricole 2019-2020 : Des bons résultats, malgré la crise sécuritaire

La 10ème session du comité exécutif national de l’agriculture s’est tenue, le lundi 16 Mars 2020 à la primature sous la houlette du Premier ministre, ministre de l’économie et des finances Dr Boubou Cissé et en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’agriculture Moulaye Ahmed Boubacar.

Elle a été une occasion pour les acteurs du secteur agricole de brandir les résultats probants de la campagne agricole 2019 et de se projeter sur la campagne 2020. Les recommandations du dernier conseil supérieur de l’agriculture ainsi que le plan triennal 2020-2021-2022 dans le cadre de l’élaboration du budget basé sur le mode programme ont été aussi décortiqués.

Le premier ministre, ministre de l’économie et des finances Dr Boubou Cissé a entamé ses propos en rappelant l’énorme place qu’occupe le secteur agricole dans la vie de la nation malienne. Selon lui, l’économie malienne repose essentiellement sur le secteur rural qui occupe prés de 80% de la population active et contribue à environ 40% dans le PIB. C’est conscient de cette position stratégique que les plus hautes autorités ont décidé de faire du secteur agricole le moteur du développement économique du pays et que pour atteindre cet objectif, le gouvernement s’est engagé à allouer chaque année au secteur agricole 15% du budget national et à soutenir un programme de subvention des équipements agricoles. Il a fait savoir que les résultats obtenus au cours de la campagne agricole 2019-2020 sont encourageants, il s’agit de la production de 10 544 068 tonnes de céréales avec un excédent céréalier de 4 583 510 tonnes ; plus de 704 000 tonnes de coton graine ; 84 184 tonnes de viande rouge, à cela il faut ajouter l’insémination de 5610 vaches et la vaccination 42 879 027 têtes d’animaux.

Dr Boubou Cissé a laissé entendre que l’atteinte de ces résultats a été rendu possible grâce à l’engagement et à la disponibilité des services techniques, des producteurs et des autres acteurs du monde rural mais aussi et surtout grâce aux moyens financiers déployés par l’Etat et ses partenaires.

« Au cours de la présente session, vous aurez à examiner l’état de mise en œuvre des recommandations de la 9é session du comité exécutif national de l’agriculture tenue à Koulouba le 27 Mai 2019, le plan de campagne agricole consolidé et harmonisé bilan 2019, la programmation 2020, les projections 2021 et 2022.

Je vous invite à analyser à fond ces documents afin que les préoccupations réelles des producteurs soient prises en compte dans le plan de campagne agricole 2020-2021 et dans les projections de 2020 et 2022 pour le bonheur de notre agriculture.

Le ministre de l’agriculture Moulaye Ahmed Boubacar s’est réjoui des résultats éclatants glanés par les acteurs du secteur agricole tout en n’oubliant pas de mentionner l’impact négatif de la crise sécuritaire qui selon lui a engendré la faible mobilisation des ressources financières ainsi que les impacts climatiques qui ont occasionnés l’insuffisance et l’irrégularité de la pluviométrie dans certaines zones du pays, les pertes en superficie causées par les inondations, la sécheresse et les attaques des ravageurs des cultures etc. le ministre de la culture a prévenu que tout sera mis en œuvre par sa structure afin de relever les énormes défis auxquels le pays fait face.

Moussa Samba Diallo
Le Républicain du 17 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés