Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Campagne de reboisement et emploi des jeunes : Un combat de la société SGF AHC

Le désert avance avec son corollaire de déboisement abusif. C’est la raison pour laquelle, la société de Gestion des Forêts Abdoulaye Halidou Cisse a décidé de prendre les devants dans les zones de Kita et Kenieba. Contrairement à ce qui se dit, cette société à une double casquette non seulement elle exploite la forêt ce qui constitue une aubaine pour les populations en terme de retombées économiques, mais elle veille aussi à la protection de la faune et de la flore. Pour ses actions en faveur d’un environnement équilibré, elle a obtenu le trophée « vert » « les clés de la performance », initié par l’agence de communication Globale « Miroir media ».

Elle emploi des nombreux jeunes pour la transformation du bois dont une grande partie est consommée au Mali. Des centaines de menuisiers arrivent à nourrir leurs familles, les résidus du bois sont utilisés par les femmes pour faire la cuisine. Le bois est aussi exporté vers la Chine à cause de sa qualité. Si on fait le décompte, on peut dire qu’Ibrahim Sidi Yara a réalisé son rêve en créant 150 emplois permanents et plus de 12 000 emplois temporaires . Yara a débloqué plus de 150 millions de nos francs pour payer les redevances perçues pour l’exploitation du bois (campagne 2017-2018) . Pour préserver la forêt des zones de Kita et de Kenieba, la société a mis à la disposition des forestiers plus de 40 motos pour la protection, l’aménagement et la gestion de 22 massifs forestiers couvrant 45000 hectares. Pour la campagne de reboisement dans les cercles de Kayes, Kenieba et Kita, elle a recruté 5 agents des eaux et forêts pour le suivi technique des travaux d’aménagement et au financement pour une campagne de lutte contre les feux de brousse. La restauration de 29 hectares de terres dégradées par la plantation de 17 000 plans repartis entre 7 parcelles clôturées, la réalisation de 4 châteaux d’eau dont 3 équipés de bornes fontaines pour la distribution d’eaux potables et l’installation de deux pépinières de production de plans d’une capacité de 10000 plans. La société a déboursé plus de 500 millions pour la protection des massifs forestiers Des initiatives heureuses pour les populations, L’arrivée de l’entreprise a permis d’étancher la soif de ces nombreuses populations par exemple Krouninkoto commune de Faraba cercle de Kenieba . Faut-il le rappeler la société est solidement implantée en Côte d’Ivoire et bénéficie du soutien des autorités de ce pays à cause de sa rentabilité. Elle entend aussi s’implanter en Guinée Conakry dans les prochains jours. Rappelons que la société a respecté la loi No 10-028 du 12 juillet 2010 déterminant les principes de gestion des ressources du domaine forestier de l’Etat définissant la limite sud officielle de la zone sahélienne. Elle respecte à la lettre la liste des essences forestières protégées et des essences forestières de valeur économique à travers le décret N0 10-388/P-RM du 26 juillet 2010. Après une descente sur le terrain nous avons constaté de visu que les bois de Guenou ne sont pas éparpillés comme des allumettes contrairement à notre source. L’abattage de 200 000 à 300 000 relève de simples rumeurs de palais. Pour sa contribution au développement de l’économie locale, la société a obtenu de nombreuses médailles à commencer par celui du chef de l’exécutif régional de Kayes. Elles sont nombreuses les populations d’autres localités qui souhaitent la venue de la societé SDGF AHC. Rappelons que le trophée « les clés de la performance » a été discerné aux 12 meilleures entreprises qui œuvrent à la protection et à la préservation de l’environnement, la cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Millenium Kamissa/

Badou S. Koba
carrefour du 15 février 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés