Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Cercle de réflexion : Le CPD à l’heure de la reprise des activités

Revoilà le Club perspective et développement (CPD) ! Après une période d’accalmie, le CPD annonce la reprise de ses activités à partir de juin prochain et se fixe de nouvelles ambitions.

Les membres du comité de relance des activités du CPD ont animé une conférence de presse, le samedi 7 mars dernier, à l’hôtel Maya à Sébénicoro. Un échange avec la presse animé par le président par intérim, Seydou Sissouma et le premier vice-président Souleymane Koné, ancien Ambassadeur du Mali à Nouakchott. Etaient également présents Kader Mpiè Diarra, Lamissa Diabaté, Boubacar Diallo et l’ancien ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Ndiaye Bâ, tous membres du CPD. Il s’agissait pour les membres du Club perspective et développement d’annoncer la reprise de leurs activités.

Selon les conférenciers, le CPD est un cercle de réflexion, un think tank qui a été mis en place le 26 mars 2005. La reprise prochaine des activités du CPD est justifiée par ses membres, par la nécessité de : « massifier la réponse intellectuelle malienne à la crise que vit le pays, le Mali devant parler de lui-même ». Le comité de relance, ainsi mis en place, se propose « d’œuvrer à la redynamisation des structures du CPD et de reprendre ses activités de réflexion, d’études et de débats ». « Cette rencontre avec la presse, considérée comme le premier pas dans la reprise publique nos activités, sera suivie par la mise en place de commissions pour préparer la révision des statuts et règlement intérieur et de la charte du CPD, et organiser l’Assemblée générale de relance des activités », a précisé Seydou Sissouma. « Cette Assemblée générale qui aura lieu au mois de juin prochain aura pour objet le renouvèlement des instances, la validation du plan d’action, après la relecture des textes de base (statuts et règlement intérieur ; Charte) ». Les activités phares menées par le CPD, depuis mars 2005, avant qu’il ne soit en hibernation pour des raisons de mobilité professionnelle de ses membres, mais aussi à cause de la crise à partir de 2012 ? « Depuis sa création, il a réalisé de nombreuses rencontres thématiques, des conférences et des colloques, au nombre desquels le Colloque international de Bamako (sur le thème : « Démocratie et gestion partagée du pouvoir : L’expérience malienne depuis 2002 », les 11, 12 et 13 février 2007) ; le Symposium international de Bamako (sur le thème : « Mali : 15 ans de Démocratie constitutionnelle, Bilan et Perspectives », les 15 et 16 septembre 2007) ; En 2009, le Symposium international de Bamako (sur « la gestion des Ressources en Eau transfrontalières en Afrique : Un cadre de Solidarité, de Coopération, de Développement durable et d’intégration africaine » ; le Colloque national (sur « La réforme de l’Etat et services rendus aux usagers », co-organisé avec le Commissariat au Développement Institutionnel), selon les conférenciers.

Les deux premières rencontres citées ont déjà fait l’objet de livres électroniques, qui sont diffusés à partir de cette conférence de presse. Le CPD a également organisé quatre Diners-débats sur « Sécurité, Démocratie et Développement » ; « Médias et Démocratie au Mali” ; « Capacité d’absorption et de rétention des flux privés de Capitaux Extérieurs par l’Economie Malienne” ; « Problématique de la participation électorale au Mali”.

Pour rappel, le Club Perspective et Développement (CPD), s’est illustré de 2005 à 2011, par de grands colloques et fora sur des thèmes d’actualité et de préoccupations majeures…

Participer par la réflexion, les échanges et les études pluridisciplinaires au progrès des connaissances, de l’expertise, des valeurs et des pratiques dans tous les domaines ; sortir les intellectuels et les cadres de leur confinement professionnel ; mettre en synergie leurs compétences et leurs sensibilités dans une perspective d’épanouissement et de développement ; participer au développement scientifique, technologique et culturel…, ce sont là, entre autres, les objectifs fixés par le CPD.

Mohamed Sylla
L’Aube du 12 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés