Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Ciblage des commerçants par les malfrats : le président de la « COVMADIA » tire...

Ciblage des commerçants par les malfrats : le président de la « COVMADIA » tire la sonnette d’alarme

La chambre du commerce et d’industrie du Mali a servi de cadre à la conférence de presse organisée par le l’Association des Commerçants Voyageurs du Mali et de la Diaspora(ACOVMADIA) .Ladite conférence était animée par le président de la COVMADIA Ibrahim Maiga. L’objectif de cette conférence de presse était d’informer les journalistes sur les différentes exactions que subissent les commerçants dans l’exercice de leurs fonctions. Nous sommes le jeudi 7 février 2019.

L’insécurité devient de plus en plus inquiétante dans la capitale du Mali. Elle est caractérisée par les vols à mains armés, les assassinats etc. Face à cette situation, le président, du « ACOVMADIA »Ibrahim Maiga, affirme que le nombre des victimes augmente du jour en jour. Parmi les victimes d’assassinat, il a cité entre autres, Kalilou dit Baba Coulibaly, Oumar Touré, Salam, Abou Bagayoko, Kissima, Abdoulaye Haidara Madou Dembélé tous commerçants. Ces victimes ont été dépossédées de leur bien avant d’être assassinés.

" Nous commerçants du Mali, manifestons des sentiments très profonds d’exécration et de condamnation, de douleur, de trouble devant cette nouvelle manifestation d’une folie meurtrière et d’une haine insensée" dixit le conférencier.

Certains auteurs de ces crimes sont toujours en liberté. Le conférencier d’inviter les autorités à travers les forces de sécurité du Mali, à rechercher les auteurs afin de les traduire devant les juridictions. Dans la même foulée le président Maiga a prôné pour l’application de la peine de mort comme piste de solution. Selon lui, les coupables de ces crimes doivent être tués à leur tour devant le public.

« En exécutant cette sentence, bon nombre de brigands vont se ressaisir voire abandonner cette tuerie qui mine la société malienne »affirme M. Maiga

Les commerçants à travers le président a invité les autorités du Mali a non seulement mettre la lumière sur ces crimes mais aussi et surtout de mettre en œuvre des mécanismes de sécurisation des personnes et de leurs biens particulièrement les commerçants

Bissidi Simpara

Bamako, le 07 Février 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés