Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Dans le retroviseur : Dr Mamadou El Bechir Gologo, une leçon d’humilité et de sagesse au Mali.

Être politicien c’est avoir une vision et c’est attester un engagement et une espérance pour son Pays. Telle était la voie que nos anciens ont tracée à l’image du Dr Gologo. 
Être Malien c’est être patriote, courageux, sincère, humble et courtois. C’est ce qui caractérise le Dr Gologo.
C’est ce digne fils de la Nation, qui nous a quitté, le 21 mars 2009. Diplômé de la prestigieuse École normale William Ponty de Dakar, Mamadou El Béchir Gologo entre, ensuite, à l’École de médecine de Dakar d’où il sort avec son diplôme de médecin avant de s’engager dans l’armée coloniale française.

À la libération de la France, en 1949, il rentre au Soudan Français, l’actuel Mali, pour exercer sa profession de médecin.
Socrate rencontrant un jour Diogène dans une rue d’Athènes, vers midi, une lanterne allumée à la main, marchant dans la foule sous un soleil éblouissant, lui demande : « Que cherches-tu, Diogène, avec ta lanterne, en plein jour ? » « Un homme, répondit-il, un homme véritable, qui ait de la superbe ! »


Dr Mamadou El Bechir Gologo comme beaucoup de ses compagnons de lutte des indépendances ont cru au Mali, ils ont refusé l’argent qui pourrit et salit. C’est une race d’homme en voie de disparition.

Heureusement que sa fille Tetou Gologo, très active sur les réseaux sociaux, avec sa signature KKS, est parmi nous tous les jours pour nous rappeler qu’en Afrique les morts ne sont jamais morts.
Dors en paix, doyen !


Sambou SISSOKO
L’inter de Bamako du 25 Mars 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés