Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Décrispation du climat politique : quand l’Adema PASJ tente de dissuader le parti FARE de suivre le M5-Rfp

C’était hier mercredi 17 juin 2020, au siège du parti des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE) lors d’une rencontre entre les directions des deux formations politiques à la demande de l’Adema PASJ. Au cœur de la rencontre, en présence des deux présidents, Tiemoko Sangaré et Modibo Sidibé, entourés de plusieurs de leurs plus proches collaborateurs. Chacune des parties a longuement exposé ses préoccupations relatives à la situation actuelle du pays, notamment la grande manifestation prévue le vendredi 19 juin prochain à l’appel du M5-RFP, dont les FARE sont désormais membres à part entière à travers la Plateforme Anw ko Mali dron, nous rapporte le secrétaire general adjoint du parti FARE Bréhima Sidibé.

Poursuivant, M. Sidibé témoigne qu’aux dires de Tiemoko Sangaré, son parti était venu s’enquérir de la motivation réelle des FARE de Modibo Sidibé à adhérer un tel mouvement dont certaines revendications sont certes légitimes et largement partagées par la majorité des Maliens, mais par contre, celle qui constitue la principale, notamment portée sur la démission des institutions de la république, semble totalement en déphasage avec les valeurs démocratiques et républicaines que les deux partis ont en partage.

En réponse, Modibo Sidibé et ses camarades ont une fois de plus décliné leurs analyses pertinentes de la situation sociopolitique et sécuritaire de notre pays. Le parti FARE n’a cessé de rappeler à l’ensemble des acteurs de la scène politique, sociale et économique depuis 2013, particulièrement à l’Adema PASJ à travers tous les canaux possibles.

Malheureusement, jamais ils n’ont reçu de ce côté l’écoute et la compréhension nécessaires qui auraient pu permettre d’anticiper sur la crise actuelle.
Les FARE sont donc heureuses que d’autres forces politiques et sociales s’engagent aujourd’hui avec détermination dans ce combat pour la refondation totale de cette gouvernance chaotique ayant mis à mal tous les socles fondamentaux de notre république et de notre nation. Ce grand rassemblement des forces politiques et patriotes, réclamé par les FARE dans son Manifeste de création, est aujourd’hui incarné par le M5-RFP auquel le parti est fier d’appartenir, a-t-il rappelé le président des FARE Modibo Sidibé.

Après de longs échanges, quasi stériles, les deux parties se sont séparées sans le moindre consensus par rapport à la grande manifestation du vendredi 19 juin 2020. Ce qui semblait d’ailleurs être le principal centre d’intérêt de la délégation de l’Adema PASJ. D’où, l’absence totale de proposition relative au traditionnel communiqué conjoint qui sanctionne d’habitude ce genre de rencontre entre partis politiques.
Et pourtant, le Président du Comité Exécutif de l’Adema PASJ, Tiémoko Sangaré a avoué "avoir été chaque fois impressionné par la cohérence, la clarté, la pertinence et surtout la profondeur des analyses du Président des FARE, Modibo Sidibé, sur la situation sociopolitique et la crise multidimensionnelle que connaît notre pays depuis de longues années". Avec une telle affirmation du premier responsable du parti de l’Abeille solitaire et au regard du rôle et de la responsabilité historiques de celui-ci dans l’avènement et l’ancrage de la démocratie dans notre pays, certaines positions et postures de l’Adema PASJ désorientent plus ou moins les observateurs les plus avertis de la politique au Mali, à bien des égards.

Pendant ce temps de graves incertitudes planent sur l’avenir et le devenir de notre pays. Simplement parce que les uns et les autres n’ont pas la même compréhension et la même interprétation du rôle et de la responsabilité historique des politiques dans cette descente aux enfers du pays et de ses populations, nous a confié Bréhima Sidibé le secrétaire général adjoint des FARE.

Gabriel Tiénou
©AFRIBONE
Le Jeudi 18 Juin 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés