Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Décrispation sociopolitique : Quand IBK envoie paître le M5-Rfp !

Son excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, Président de la République, a invité le M5-Rfp ce dimanche 5 juillet à Koulouba sur la situation sociopolitique du Pays. Alors que bon nombre de maliens fondaient leur espoir sur cette rencontre entre le président et le M5-Rfp, il renvoie ceux-ci vers une concertation avec la majorité sous le pied de laquelle, il coupe très souvent l’herbe.

La situation sociopolitique au Mali est de plus en plus inquiétante avec cette ènième rencontre à l’initiative du président de la république hier dimanche 5 juillet 2020 qui a été un fiasco. Ayant invité le M5-Rfp auquel il avait adressé une proposition de sortie de crise, il envoya le mouvement paître avec son mémorandum qui abandonne son projet de démission. Le président de la république a au cours de cette rencontre renvoyé le M5-Rfp à une rencontre avec la majorité présidentielle au mépris de ce qu’il a lui-même proposé et le travail de conciliation fait par le M5-Rfp.

« En effet, IBK a royalement ignoré toutes les demandes et mesures contenues dans le mémorandum du 30 juin 2020, en envoyant le M5-Rfp à sa majorité présidentielle qui ne dispose d’aucun pouvoir et pour laquelle lui-même n’a, d’ailleurs ni respect ni considération », déplore le M5-Rfp dans son communiqué.

En conséquence, le M5-Rfp réaffirme, plus que jamais, sa détermination à obtenir, par les voies légales et légitimes, la démission pure et simple de M. Ibrahim Boubacar Kéïta et de son régime, sauf application intégrale du mémorandum sus cité. Le M5-Rfp rappelle le peuple malien à une plus grande mobilisation le vendredi 10 juillet 2020 et jours suivants, sur l’ensemble du territoire national et dans la diaspora pour l’aboutissement intégral de son juste combat pour la survie du Mali et le bonheur des maliens, pouvait-on retenir du communiqué du M5-Rfp à la suite de sa rencontre avec le président IBK.

Le parti Yelema de l’ancien premier ministre Moussa Mara quant à lui, dans un communiqué, se dit déçu par les conclusions de la rencontre du dimanche 5 juillet 2020. En invitant le Chef de l’État à se ressaisir et à mesurer la profondeur de la crise qui fait écho à la très grande exaspération de nos compatriotes, il rappelle à IBK qu’il portera seul la responsabilité de ce qui arrivera de fâcheux les prochains jours si des décisions courageuses et vigoureuses n’étaient pas prises dans le sens d’une réponse concrète et pertinente aux aspirations contenues dans les doléances du M5 RFP ainsi que le communiqué de la mission de la CEDEAO.

Gabriel TIENOU
@Afribone
Le 06 Juillet 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés