Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Développement de la bioénergie au Mali : ANADEB et ses partenaires à pied d’œuvre

Le conseiller technique du ministère de l’énergie et de l’eau Famakan Kamissoko a présidé l’ouverture des travaux de l’atelier de concertation sur la bioénergie au Mali. Cette rencontre vise à mener des réflexions en vue de mettre des filières bioénergétiques au service de développement au Mali. C’était le jeudi 15 août 2019 à l’hôtel El Farouk de Bamako.

Le bilan énergétique du Mali se caractérise par la prédominance des combustibles ligneux et une faible valorisation des ressources énergétiques nationales notamment les bioénergies. Cette utilisation des bois entraîne une déforestation, principale cause de la désertification. C’est dans le but de réduire considérablement cette utilisation des bois que l’Agence Nationale de Développement des Biocarburants (ANADEB) et ses partenaires sont à pied d’œuvre en vue de mettre en place des stratégies de développement des biocarburants.

Le thème retenu pour cet atelier est « la bioénergie au Mali, état des lieux et perspectives » Il s’agit pour les acteurs évoluant dans le secteur de la bioénergie de mener des réflexions en vue de favoriser le développement des énergies renouvelables afin d’augmenter substantiellement leur part dans le mix énergétique national.

Le conseiller technique du ministère de l’énergie et de l’eau Famakan Kamissoko dans son intervention a évoqué l’utilité de la biomasse. .« Ces bioénergies sont produites à partir des fractions biodégradables des produits, des déchets et des résidus provenant de l’agriculture, y compris les substances végétales et animales issues de la terre et des eaux » dixit M.Kamissoko. Selon lui, la biomasse est utilisée pour la production de matériaux, de fertilisant, de nourriture pour les hommes et les animaux.

Le directeur de l’ANADEB Madani Mamadou Diallo a saisi cette occasion pour évoquer les perspectives de la structure qu’il dirige attend relever. Parmi ces perspectives il a cité : la relecture des textes de création, d’organisation et de fonctionnement de l’ANADEB en vue d’élargir ses actions aux bioénergies, la production de l’électricité à partir des déchets agricoles(les tiges de coton, les balles de riz), et forestiers (les rémanents, les branches d’arbres), la production du biogaz dans les abattoirs au Mali pour la production d’électricité et de froid.....

Le programme de cet atelier prévoit des réflexions sur les stratégies d’investissement dans les bioénergies, la présentation et la validation des rapports d’activités.

Il est nécessaire de savoir que les biocarburants sont des formes liquides et gazeuses issus de la valorisation de la biomasse (matière organique)

Créé en en 2009, l’Agence Nationale de Développement des Biocarburants (ANADEB) est en charge de la mise en place des stratégies nationales de développement des biocarburants

Bissidi Simpara
Bamako, le 15 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés