Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Développement des zones industrielles au Mali : Les acteurs en conclave pour une meilleure gestion du foncier industriel

L’Agence pour l’Aménagement et la Gestion des Zones Industrielles a organisé le jeudi 16 janvier 2020, un atelier sur l’Identification et lutte contre les contraintes au développement des zones industrielles au Mali : cas de la gestion du foncier industriel. C’était au siège du patronat, sous la présidence du ministère de l’industrie et du commerce. En présence du PCA de l’AZI et du président du patronat malien.

Le pays ne dispose à ce jour d’aucune zone industrielle pleinement fonctionnelle. Les contraintes identifiées depuis plusieurs décennies comme la qualité de l’offre énergétique, le coût et la gestion du foncier industriel, les dispositions commerciales liées à l’importation de produits déloyalement concurrentiels demeurent.

Ainsi, ce présent atelier sous l’égide du Ministère du Commerce de l’Industrie, regroupe tous les acteurs publics, privés, les partenaires techniques et financiers, les organismes qui s’investissent tous les jours dans le but de maîtriser les enjeux et vaincre les contraintes et goulots entravant son essor industriel.

L’objectif général dudit rencontre est de créer les conditions pour développer et gérer convenablement les zones industrielles. De manière spécifique, il s’agit d’identifier les contraintes et freins au développement des zones industrielles, définir le cadre propice pour une meilleure organisation du foncier industriel, mettre en place une stratégie de développement des zones industrielles, décliner un plan d’action à l’usage des acteurs concernés. Dans son intervention, le Directeur Général de l’AZI, Maiga, a fait savoir que plusieurs zones industrielles réalisées ou qui seront lancées bientôt connaissent et connaitront le même problème. Il s’agit de l’occupation des parcelles par les décisions des mairies, notamment des accaparements sauvages. « Il faudrait que tous les acteurs ici, ensemblequ’ont arrivent à circonscrire ces problèmes sinon on atteindra jamais pas le niveau des autres », a-t-il précisé.Plus loin, il a évoqué les principales difficultés rencontrées dont la faiblesse de la règlementation, la faiblesse des incitations aux opérateurs aménagement de zone industrielle, l’encrage institutionnel, le cout élevé du foncier en zone industrielle, aussi les organes de gestion.

Pour lui, le secteur ne sait pas les opportunités qu’il peut avoir dans le développement de zone industrielle. Au dire du représentant du ministre de l’industrie et du commerce, Mme Diarra Assan Sylla, le Mali a un potentiel très important mais qu’il accuse un grand regard en matière d’industrialisation. Selon la représentante du ministre, dans un contexte de fortes attentes, la contribution des unités industrielles à la création de richesses et d’emplois demeurera l’espoir. A l’en croire, c’est à ce titre que le gouvernement du Mali a développé une série d’actions afin d’assurer une industrialisation solide.

En effet, à l’issu de cet atelier les contraintes au développement des zones industrielles seront connues et catégorisées. Les termes de référence d’une étude sur la stratégie de développement des zones industrielles au Mali sont formulés, des solutions sur la gestion optimale des terrains industriels sont déclinées et soumises aux acteurs concernés, un plan d’action est élaboré et soumis aux acteurs et décideurs.

O.B.D
Le 17 Janvier 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés