Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Carrefour
Edito : En un mot, IBK, mettez-vous au niveau du peuple !

Le philosophe Sénèque conseillait aux rois qui voulaient faire des prouesses pour le Royaume de se mettre au niveau de leur peuple. C’est ce que le Pr Aly Nouhoum Diallo, veut faire comprendre au Président IBK en ces termes : c’est dommage que tu obliges tes petits frères, tes grands frères ensuite à te parler aussi par voie de presse !…

Écoutez tes amis, tes camarades, tes frères. Écoutez ton peuple, et, encore une fois, ayez plus peur de lui que de tes partenaires étrangers, lesquels représentent des États, qui comme l’ont affirmé plusieurs hommes politiques, n’ont pas d’amis, mais n’ont que des intérêts. Historien de formation, tu le sais mieux que beaucoup d’entre ceux qui se soucient de la fin heureuse de ton deuxième et dernier mandat au déroulement si sinueux et si cahoteux !…

Aide tes amis, les vrais, à t’aider à sortir par la grande porte de la scène où tu ne te trouves que pour un moment !

Ne l’oubliez pas…

Paie tes ennemis au besoin pour qu’ils te disent la vérité, si tes amis ne te la disent pas. Cela conformément à la vieille sagesse africaine. Ainsi, tu éviteras de procéder à des raisonnements et/ou jugements trop courts et plutôt réducteurs du genre :Le Mali est en guerre, nul doute, c’est la bouderie d’un homme qui a déclenché cette guerre !

Les députés élus dans l’Adrar des Ifoghas perçoivent leurs indemnités parlementaires et certains d’entre eux une fois dans la huitième région administrative du Mali, arborent comme écusson le drapeau de « l’Azawad » ! À juste titre, tu te révoltes contre cette attitude des représentants de la nation malienne. C’est sûrement l’inconsolable Soumi, ton brillant ancien ministre des finances, qui refuse aujourd’hui de t’obéir et continue à payer aux députés leurs indemnités parlementaires indues.

Tous les 06 avril, Bilal Ag Chérif commémore avec faste par un défilé militaire grandiose, toutes proportions gardées…au nez et à la barbe de la MINUSMA et de l’opération Barkhane qui ont pour mission de restaurer l’intégrité du territoire du Mali. Ne vous posez pas de question, voyons ! C’est l’éternel Bilal Ag Chérif et ses alliés extérieurs, encouragent ces commémorations. Le « boudeur » qui pourtant, préconise un réexamen de l’accord de Bamako, issu du processus de Ouagadougou concocté à Alger.

La posture la mieux indiquée pour IBK afin de sauver le Mali, c’est de ne pas devancer le peuple, c’est de ne pas rester à côté du peuple, c’est plutôt, d’être dans le peuple, avec le peuple et au même niveau que le peuple. Sans cela, tu perds le peuple !

La Rédaction
Le 19 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés