Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Education des néo-alphabètes au Mali : Bientôt l’application « FaamuJama » sera mise à la disposition des apprenants

Dans l’optique de favoriser l’éducation des adultes, le bureau régional au Mali de l’Institut de Coopération International de la Confédération Allemand pour l’Education des Adultes au Mali (DVV International) a organisé, le mercredi 10 juillet 2019, une cérémonie pour présenter l’application mobile pour néo-alphabètes « FaamuJama », un outil d’apprentissage sur l’éducation civique et la gestion des médias.

Cette initiative de DVV International va sans doute marquer une avancée considérable dans l’éducation des adultes. Elle s’inscrit dans leur objectif qui est d’assurer à tous un accès à une éducation de qualité, inclusive et équitable, et de promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. L’application est conçue en trois langues : la langue française et deux langues locales (Bamanankan et Songhoy).

Elle comporte également trois fenêtres dont l’apprentissage, l’évaluation et le score. La partie apprentissage propose plusieurs modules dont 10 en éducation civique et 2 concernent la gestion des médias. Donnant les raisons du choix de ces 12 modules, le conseiller régional à DVV, Youba Cissé, a fait savoir qu’ils se sont dit que l’éducation civique est peut-être un ensemble de normes, de principes que tous les citoyens doivent respecter et s’engager dans une dynamique de participation de leur cité et de leur commune. En ce sens, il dira qu’ils ont identifié 12 modules qui sont entre autres : la démocratie, les droits et les devoirs de la personne humaine, les Institutions de la République et la bonne gouvernance, la décentralisation et la déconcentration, le vote, les relations entre les forces de l’ordre et les citoyens, les impôts et les taxes, les gestions de l’environnement, la paix et la sécurité…

Par rapport à la gestion des médias, il a expliqué qu’ils ont choisi le rôle et la responsabilité et le règlement des médias. En plus de ces 12 modules, l’application propose aussi des illustrations pouvant aider aux apprenants à identifier les modules ainsi que les questions, d’où chaque module est accompagné d’un cryptogramme. Ainsi, la deuxième partie de l’application permet à l’apprenant d’évaluer son apprentissage à travers des questionnaires que propose chaque module. Après cette deuxième partie, il peut également voir le nombre de points qu’il a obtenu selon ses réponses et via la fenêtre Score.Cette application sera bientôt à la portée de tout le monde, il suffira juste de le télécharger sur Playstore. Dans son intervention, la directrice adjointe de DVV Bol, Estelle Hirsh, dira que les choses ont évolué et que cette application est l’innovation qui va avec son temps. Pour elle, l’éducation des adultes n’est pas quelque chose de stable mais plutôt quelque chose qui va avec la nécessité des gens qui en ont besoin.

Evoquant les raisons de cette application, elle a déclaré qu’elle sort d’un programme directeur qui intègre des ressources pédagogiques sur la citoyenneté et qui permet aux néo-alphabètes d’acquérir des informations sur leur environnement socio-politique, administratif et d’être capables d’opérer sur les réseaux sociaux. Le représentant du ministère de l’éducation nationale, Diakaridia Diarra, a remercié DVV International pour les actions qu’elle mène chaque jour dans l’optique d’aider le pays à rehausser le niveau d’alphabétisation. Selon lui, sa particularité concerne ces nouveautés. Par ailleurs, il a réitéré l’accompagnement de son département et tout souhaitant un bon vent à cette nouvelle application qui pour lui fera des résultats.

Même son de cloche pour le représentant du ministère de l’administration territoriale, Mohamed Aboubacrine, qui a lui aussi apprécié cette nouvelle technologie. A l’en croire, elle va contribuer à informer et à sensibiliser le maximum de citoyen malien sur les notions de droits, les principes démocratiques et d’autres aspects. Ainsi, les partenaires invités à cette présentation ont tous apprécié l’application, mieux, ils ont même sollicité son amélioration.

Ousmane Baba Dramé
Le Républicain du 11 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés