Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sport
Éliminatoires CAN 2021 : Le Mali et la Guinée co-leaders du groupe A

En déplacement à N’Djamena le dimanche, l’équipe nationale du Mali s’est imposée (2-0) devant son homologue du Tchad (2-0) dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021. Avec désormais 4points, les Aigles partagent la tête du groupe A avec la Guinée qui a aussi dominé la Namibie sur le même score (2-0) à Conakry.

Tenus en échec à domicile jeudi passé par la Guinée (2-2), les Aigles du Mali ont eu une belle réaction face au Tchad le dimanche pour le compte de la 2e journée des éliminatoires. Considérés comme favoris de leur groupe, les hommes de Mohamed Magassouba ont fait respecter leur statut devant leurs adversaires du jour en l’emportant par 2 buts à 0 sur des réalisations signées Moussa Djénépo (13′) et Adama Traoré dit Malouda (45+2).

Visiblement pas satisfait de la prestation de son équipe lors du match contre la Guinée, le sélectionneur Mohamed Magassouba avait opéré 6 changements dans son Onze de départ pour affronter le Tchad.

Ainsi, en défense, le doyen de l’équipe, Molla Wagué, a été titularisé à la place de Boubacar Kiki Kouyaté et Massadio Haïdara à la place de Youssouf Koné comme latéral gauche.

À l’attaque, le capitaine Abdoulaye Diaby, l’avant-centre Kalifa Coulibaly et l’ailier Moussa Doumbia, avaient cédé leur place à Moussa Djénépo, Sékou Koïta, Adama Traoré « Malouda ».

Des réaménagements qui ont porté fruits avec 2 buts marqués que la défense des Aigles a cette fois-ci su préserver contrairement contre la Guinée. Le Mali s’est alors facilement imposé pour virer en tête du groupe en attendant le match de la 3e journée prévue en mars 2020 contre la Namibie à Bamako.

Avec désormais 4points, les Aigles partagent la tête du groupe A avec la Guinée qui a aussi dominé la Namibie sur le même score (2-0) à Conakry.

Auteur de 2 défaites, le Tchad ferme la marche avec 0point.

Alassane Cissouma

Onze de départ du Mali

Djigui Diarra, Molla Wagué, Mamadou Fofana, Hamary Traoré, Massadio Haidara, Amadou Haidara, Mohamed Camara, Adama Traoré Nos, Adama Traoré Malouda, Moussa Djenepo, Sekou koita

BAMAKO SPORT

La marche sportive contre le diabète

En partenariat avec le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales, le groupe Bamako Sport a organisé ce dimanche 17 novembre 2019 une marche sportive dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le diabète. Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Michel Sidibé, et la directrice de cabinet de la première dame, Mme Sidibé Adam Traoré, ont pris part à la séance de marche.

« Le 14 novembre c’est la journée internationale de lutte contre le diabète. Comme cette année c’est tombé sur un jeudi qui est un jour ouvrable on ne pouvait pas marcher. Donc on a décidé de marcher le dimanche”, a expliqué l’initiateur du groupe Bamako Sport, M. Ernest Akpoué qui, à en croire le lien entre la pratique régulière d’une activité sportive et certaines maladies chroniques comme le diabète est clairement établi et documenté. En ce sens, son groupe soutiendra avec la passion et l’enthousiasme qui caractérisent ses membres, les campagnes de promotion de l’activité physique et de lutte contre les maladies causées par la sédentarité.

Cette activité sportive a regroupé une centaine de personnes qui n’ont pas hésité à marcher plus de 10km à partir du 3ème pont jusqu’aux collines qui surplombent la ville de Bamako, du côté de Missabougou, en passant par l’hôpital du Mali.

La marche a été précédée par une séance d’informations et de sensibilisation animée par Dr Wangara, endocrinologue, qui a permis aux participants d’être édifiés sur les signes, le dépistage, le traitement, et les moyens de prévention contre cette maladie qui touche plusieurs milliers de personnes au Mali. Le médecin a longuement insisté sur la pratique régulière d’une activité sportive comme l’un des moyens de prévention les plus importants.

Le ministre de la santé et des affaires sociales a tenu à participer lui-même à cette marche pour démontrer l’intérêt qu’il porte à cette cause.

Michel Sidibé, qui a parcouru la totalité des 10km d’un parcours escarpé, s’est dit impressionné de voir le groupe Bamako Sport mobiliser autour du sport chaque semaine des dizaines de Maliens, mais aussi des personnes venues d’aussi Loin que le Togo, la côte d’ivoire, le Cameroun, le Maroc, voire le Canada. Il s’est dit disposé à apporter son soutien, et celui de son département à de telles initiatives. Mme sidibé Adam Traoré, directrice de cabinet de la Première Dame, a aussi salué l’initiative de Bamako Sport, avant d’exprimer son soutien sans faille à la cause de la sensibilisation sur le diabète : “C’est avec un réel plaisir doublé d’engagement contre le diabète que je suis venue donner un peu de mon temps et de mon énergie à la cause ».
Bamako Sport est un groupe de marcheurs qui existe depuis 3 ans, sous l’initiative d’un passionné de la marche sportive de longue durée, M. Ernest Akpoué, un employé de l’ambassade du Canada au Mali. Bamako Sport regroupe plusieurs dizaines de participants réguliers à ses séances de marche hebdomadaires. Son objectif est de promouvoir le sport comme facteur de santé et comme moyen de lutte contre la sédentarité. Il se veut également une belle occasion d’évasion et de découverte de sites d’intérêt autour de la ville de Bamako et des villes voisines.

Bamako Sport s’est déjà associé à des organisations comme l’ONU Femmes pour soutenir la campagne contre les violences faites aux femmes. Il a également soutenu récemment la campagne contre le cancer du sein, par l’organisation le 20 octobre 2019 d’une séance de marche sportive à laquelle avait pris part le ministre des sports.

COUPE DU MONDE CADETS, BRESIL 2019

Le Brésil sacré champion du monde chez lui

Le Brésil a battu le Mexique en finale de la Coupe du Monde U-17 2019 le dimanche 17 novembre. C’est le 4ème sacre de la Seleçao dans cette compétition.

Le Brésil a décroché son quatrième sacre en Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Il a battu le Mexique 2-1, le dimanche 17 novembre en finale d’un tournoi dont il était l’hôte. Dominateur mais longtemps inefficace, le Brésil s’est fait surprendre par un Mexique réaliste en deuxième mi-temps. Poussé par un public de Brasilia tout acquis à sa cause, il est tout de même parvenu à renverser la situation. Kaio Jorge a égalisé sur penalty avant que Lozaro ne fasse la décision dans le temps additionnel.

Après dix minutes marquées par quelques erreurs inhabituelles liées à l’enjeu, le Brésil a retrouvé son jeu fluide, aéré et vertical. Et cela a mis en difficulté El Tri. Les occasions étaient certes au rendez-vous, mais la finition, elle, ne l’était pas. Tour à tour, Kaio Jorge et Gabriel Veron se sont ainsi heurtés à Eduardo Garcia, quand ce n’était pas la barre transversale qui contrariait Joao Peglow. Rebelote en deuxième mi-temps, sauf que le Mexique, lui, a trouvé l’ouverture. Comme en demi-finale, les locaux ont alors élevé le degré d’intensité et sont parvenus à renverser ce match mal engagé. Et comme en demi-finale, c’est Lozaro, rentré quelques minutes plus tôt, qui a endossé le costume de héros.

Avec FIFA.com
Le 20 Novembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés