Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Eradication de la Rougeole : La campagne nationale de vaccination de l’édition 2019 lancée !

Maladie fortement contagieuse, la rougeole est l’une des principales causes de décès des enfants au Mali. Seule la vaccination permettra de réduire les conséquences fâcheuses de cette maladie avec un fort taux de morbidité. C’est dans ce cadre que le Mali a initié ces campagnes de vaccination afin de booter l’épidémie hors de ses frontières. Le Premier ministre Dr Boubou Cissé a lancé la campagne nationale de vaccination contre la rougeole de l’édition 2019 sur le terrain chaba de lafiabougou le mardi 07 Mai 2019.

La rougeole est une maladie fortement contagieuse et demeure la principale cause de mortalité infanto-juvénile. Avant l’ère de la vaccination, on estimait les cas imputables de décès dus à la rougeole a environ 130 millions par an sur le plan mondial a indiqué le Premier ministre Dr Boubou Cissé. Au Mali, plusieurs flambées épidémiques de rougeole ont été enregistrées. La dernière grosse épidémie de rougeole remonte à 1998, où plus de 8009 cas ont été répertoriés dont 3362 pour le district de Bamako déplore le nouveau Premier ministre Cissé.

La réduction de la mortalité due à la rougeole contribue substantiellement à l’atteinte de objectif 3 du Développement Durable (ODD3) explique le Premier ministre avant d’indiquer que l’organisation de cette campagne de vaccination contre la rougeole sur toute l’étendue du territoire se justifie non seulement par la résurgence des épidémies de rougeole dans le pays ces dernières années mais aussi, par l’application de l’une des stratégies d’élimination de la rougeole d’ici 2020. « Cette campagne qui se déroulera du 07 au 13 Mai 2019 revêt un enjeu majeur car, elle doit permettre à chaque district sanitaire du pays d’obtenir au moins 95% de couverture vaccinale anti rougeoleuse après une évaluation post campagne. Pour cette campagne, 3660799 enfants âgés de 9 à 59 mois quel que soit leur statut vaccinal seront concernés.

Les stratégies retenues seront de trois ordres : fixe, avancée et mobile. Cette campagne coutera à l’Etat et ses partenaires techniques et financiers notamment Gavi 1 338 739 816 FCFA » a informé le Premier ministre. Félix Ackebo le représentant de l’Unicef a évoqué que cette initiative contre la rougeole, est le fruit de la collaboration entre son organisation, l’UNICEF, les USA et la fondation des nations unies dont le but est d’aider les pays à atteindre leurs objectifs en matière de lutte contre la rougeole.

L’intensification des activités de vaccination a permis d’éviter, entre 2000 et 2013, 15,6 millions de décès. De 2000 à 2010, la région africaine a atteint une réduction des décès dus à la rougeole estimée à 85% rappelle-t-il. Signalons que cette campagne de vaccination s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique d’élimination de la rougeole dans notre pays d’ici l’horizon 2020. En s’appuyant sur l’adoption du 3ème objectif du millénaire pour le développement dans le programme d’action gouvernementale. La première dose de vaccin anti rougeoleux a été administrée par le Premier ministre Dr Boubou Cissé et il est d devoir de tous les parents des enfants en âgé de recevoir le vaccin d’amener leurs progénitures afin de permettre au Mali de shooter hors de ses frontières la rougeole.

Moussa Samba Diallo
Le Républicain du 08 Mai 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés