Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Examens du Baccalauréat et du DEF 2019

Les résultats des examens du DEF et du Baccalauréat malien, Session de juin 2019, ont été proclamés respectivement les 29 et 31 Aout 2019. Selon les statistiques fournis par le Ministère de l’Éducation Nationale, cette année, le taux de réussite au niveau national est de l’ordre 24, 96% contre 28,52% en 2018, au niveau du baccalauréat général, 34,01 % pour le baccalauréat Technique et 96,30% pour le baccalauréat professionnel. Au niveau du DEF, il est de 52,83% contre 59% en 2018. Remarques : sans être le pire des résultats d’examen sous le régime IBK, ils sont à la baisse par rapport à l’année précédente.
Baccalauréat Général

Et c’est l’académie d’enseignement de la Rive Gauche de Bamako qui arrive en tête avec un taux d’admission de 29,47 %. Elle est suivie respectivement de la région de Ségou avec 28,90%, de Bassiknou avec (26,96%), de Kayes (24,21 %), puis Koulikoro avec 24,20%. La rive Droite de Bamako affiche 23,65% de réduire devant Sikasso avec 23,34%, les régions de Mopti et de Gao avec respectivement 22,37 et 22,17. Et c’est la capitale des 333 Saint qui boucle la partie avec un taux de 13,64%.

Baccalauréat Technique

Pour cette filière, le taux d’admission s’élève à 34,01% sur lesquels l’académie de Kati arrive à la tête avec un taux de 59,47%, suivi de San pour 58,14%, de Ségou avec 50,00%. Arrivent ensuite l’académie de la Rive Gauche Bamako qui compte 35,69% d’admis devant respectivement Sikasso et Koutiala avec 30,94% et 22,22%. Quant à Rive Droite de Bamako elle affiche 21,71%, soit mieux que les académies de Mopti (21,43%) et de Kayes (21,05%)

Pour le Baccalauréat professionnel le taux de réussite est de 96,30 % pour l’unique lycée professionnel du Mali à Douenza.

Quant aux résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF), ils ont été officiellement proclamés sur l’ensemble du territoire national, le Jeudi 29 Août 2019. Sur les 178.337 candidats, 94. 208 sont déclarés admis, soit un taux de réussite de 52,83% contre 59% en 2018. Et, selon le Directeur national des examens et concours, la palme de la réussite revient à l’académie de Ménaka.

Quoi qu’il en soit, en comparaison avec les résultats de l’année précédente, on constate une nette baisse du taux d’admission sur presque l’ensemble des académies d’enseignement, tant pour le Baccalauréat que pour le DEF. En effet, si le taux d’admission du Baccalauréat a chuté de 4%, la baisse est de 7% pour le DEF. Cette contre-performance pourrait s’expliquer, selon certains observateurs, par les nombreux mouvements de grève d’enseignants pour réclamer de meilleures conditions de travail. Ce qui a d’ailleurs obligé les autorités maliennes à repousser la date de l’examen pour permettre le bouclage du programme scolaire.

En définitive, si le niveau des admissions semble poser moins de problèmes d’infrastructures d’accueil et d’inscriptions aux facultés maliennes, ce baccalauréat tardif est un casse-tête pour les admis, détenteurs de bourse d’études à l’étranger ou qui comptent s’inscrivent dans des universités étrangères comme à l’hexagone ou la date limite, pré-inscription était fixée au 5 août 2019.

Amidou Keita
Le Témoin du 03 Septembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés