Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Inter de Bamako
Faire du covid-19 une opportunité : Où est passé le génie créateur malien ?

Alors que les initiatives personnelles se libèrent dans beaucoup de pays pour faire du COVID-19 une opportunité, les Maliens applaudissent les autres et comptent sur l’importation et le copier-coller. Il a fallu attendre que les autres Chefs d’État annoncent des gestes de bonne volonté à l’endroit de leurs compatriotes pour que le président malien lance un appel à ses compatriotes pour la fabrication des masques.
Il est généralement constaté que c’est lors des crises que les peuples se distinguent par leur courage, leur détermination et surtout leur par leur génie créateur pour sortir la tête haute de l’épreuve. Les exemples ne manquent pas dans le monde. Les USA, pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), ont bouleversé l’ordre mondial avec la fabrication de la bombe atomique. Elle a mis fin à l’hégémonie européenne sur le reste du monde. Ils ont été les premiers à posséder cette arme redoutable. C’était précisément en aoûte 1945. Deux (02) ans après, les soviétiques en deviennent eux-aussi détenteurs.

Quand des peuples ne comprennent pas qu’il faut mettre leur génie créateur en avant pour sortir du gouffre, il n’y a rien à dire. Tel semble être le cas du Mali, où les populations ne comptent sur rien d‘autres que l’importation des produits pour lutter contre le coronavirus.

Au lieu de mettre au travail le peuple, on préfère investir des milliards dans des masques qu’on peut bien fabriquer chez nous. Cette lutte contre le coronavirus est une occasion en or pour redonner une santé à nos deux (02) industries des textiles à savoir la Compagnie malienne des textiles (COMATEX) et l’Industrie textile du Mali (ITEMA), deux (02) géants qui souffrent de la concurrence déloyale des produits de mauvaise qualité venus de l’extérieur. C’est l’occasion pour revaloriser notre textile.

Certes, certains de nos compatriotes avaient pris le devant mais leur travail est entrain d’être saboté par les produits venant de chez nos voisins. Et pire, aucun responsable ne s’affiche avec un masque fabriqué par nos couturiers. Ils préfèrent se mettre au devant des projeteurs des caméras de télévision avec des produits de l’extérieur comme pour dire que c’est le meilleur.

Le génie créateur malien ne sera jamais valorisé avec des gens qui ne comptent que sur l’importation, un moyen par lequel ils se font les poches avec des surfacturations, des retro- commissions, de la corruption.

Yoro SOW

20 Avril 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés