Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Fondation pour l’enfance : ATT signe son retour avec de nouvelles ambitions !

Lundi 16 mars 2020 : une journée mémorable à la Fondation pour l’Enfance où le Général ATT préside le premier conseil d’administration de cette institution caritative qu’il a créé à la fin de la transition en 1993. Ce conseil d’administration intervient après deux évènements majeurs : la passation de charge entre ATT et son épouse Touré Lobbo Traoré, en décembre 2018 et après le retour définitif au bercail, en décembre 2019, du président Touré.

Rappel : le jeudi 6 décembre 2018, le président reçoit des mains de son épouse, Touré Lobbo Traoré, le flambeau de la présidence de la Fondation pour l’Enfance que l’ancien président de la République lui avait confié au lendemain de son élection à la tête de l’Etat en 2002. Cette passation couronnait une présidence menée tambour battant par Touré Lobbo Traoré qui a dirigé pendant 16 ans et 03 mois cette grande institution caritative créée par ATT à la fin de la transition en 1993.

Le bilan à l’actif de Lobbo et de son équipe au cours des 16 dernières années est aujourd’hui apprécié par ATT et l’ensemble des membres du conseil d’administration.

Ce conseil d’administration qui intervient 02 mois après le retour définitif d’ATT au pays avait un double objectif.

Premièrement : permettre au président ATT de prendre contact directement avec les membres du conseil (anciens et nouveaux). « C’est une réunion de famille… », dira le président ATT.

Deuxièmement : marquer la reprise effective des activités de la Fondation pour l’Enfant sous la présidence d’ATT.

Le président ATT a saisi l’occasion pour rendre hommage à la présidente sortante, Touré Lobbo Traoré, pour le travail remarquable qu’elle et son équipe ont accompli à la tête de la Fondation.

Aussi, le président Touré a salué le travail remarquable du directeur exécutif, Dramane Ouattara, ancien diplomate qui depuis de longues années a mis ses compétences au service de la Fondation pour l’Enfance.

Message fort de ce conseil ? Le président ATT a adressé ses sincères remerciements à tous les partenaires de la Fondation pour l’Enfance (locaux et étrangers) qui ne ménagent ni leur temps, ni leur énergie pour venir en aide aux démunis et aux déshérités. « Ils sont nombreux ceux qui veulent intervenir dans le domaine de l’humanitaire. Nous avons eu la preuve avec les dernières réalisations (unités de cathétérisme cardiaque et d’hémodialyse) à l’hôpital Mère-Enfant le Luxembourg, où des partenaires comme la Fondation Moctar Thiam, Seydou Nantoumé, Apollinaire Compaoré et Adama Bagayoko (groupe Sopromac) se sont mobilisés à nos côtés », s’est réjouit le président de la Fondation pour l’Enfance.

Le président Touré a aussi adressé ses remerciements à ce partenaire de taille qu’est la Principauté de Monaco qui est restée constamment aux côtés de la Fondation pour l’Enfance, en apportant son concours à la réalisation de plusieurs projets au niveau de l’hôpital Mère-Enfant le Luxembourg. Avec la reprise des activités, d’autres partenaires sont prêts à agir et à venir soutenir les actions de la Fondation qui a d’ambitieux projets et/ou programmes afin de soulager la souffrance des couches démunies. Celles-ci sont nombreuses à lancer des cris de cœur à l’adresse de l’institution caritative.

C H Sylla

Encadré :

Lobbo : Mission accomplie !

Le 6 décembre 2018, s’adressant à Lobbo, Amadou Toumani Touré a déclaré : « Lorsque j’ai été élu président de la République, je n’ai pas mis du temps à réfléchir sur la personne à qui confier la Fondation : votre choix s’est imposé comme une évidence parce que je vous connais et n’ignore rien de vos qualités surtout dans un domaine (l’humanitaire) où la mère et la sage-femme que vous êtes avait beaucoup à apporter ».

Et au terme de cette mission confiée à Lobbo ? ATT s’est dit impressionné par le bilan à l’actif de celle qui a présidé aux destinées de la Fondation pour l’Enfance de 1993 à 2019. « Le contexte difficile dans lequel la mission a été accomplie, notamment après les évènements de 2012, donne encore du relief à vos mérites » : c’est là, l’hommage rendu par ATT à Lobbo et toute son équipe.

Aujourd’hui, les acquis légués à la nouvelle équipe sont énormes et porteurs d’espoir pour la Fondation.

Au Général de poser de nouveaux jalons pour renforcer les victoires engrangées par la soldate de l’humanitaire. Mission accomplie Lobbo !

Les acquis sont là

Education, Santé, accès à l’eau potable, protection des enfants de la rue, construction de mosquées, activités génératrices de revenus… ce sont là, entre autres, domaines qui ont enregistrés l’intervention de la Fondation pour l’Enfance.

Education : De grands projets exécutés !

Depuis 2002, ce programme à consister à augmenter le taux de scolarisation de la petite fille et d’enfants issus de milieux défavorisés avec un taux d’accroissement annuel de 3 % de nos engagements. Diminuer le taux de déperdition scolaire.

Les résultats du programme sont : Près de 80 000 enfants ont bénéficié de cours de rattrapages scolaires ; environ 15 000 enfants indigents ont bénéficié d’une prise en charge des frais de scolarité et d’équipements scolaires dont 60 % de petites filles ; plus de 300 000 cahiers distribués ; plus de 600 000 livres pour l’appui aux bibliothèques scolaires et aux élèves.

Au titre de ce programme, il est important de signaler l’envoi de près d’une centaine de boursiers en Tunisie, au Maroc, en Algérie ainsi que l’équipement en tables bancs de plusieurs écoles. Plus de 250 villes, villages urbains, ruraux ont été touchés par les activités du programme.

Les programmes ont été accompagnés d’importants volets de sensibilisation pour la lutte contre le paludisme, l’hygiène du milieu, l’éducation à la vie familiale.

Les dépenses au titre de ce volet ont atteint près de 900 millions de Francs CFA depuis 2002 à 2011.

Santé communautaire : Entre construction de centre de santé et équipement

Construction ou réhabilitation des centres de santé communautaires et des maternités rurales dont notamment de Sombo, Massala, Falani, Kabala, Sanankoro, Sakoro, Tinkélé, Logo Sabouciré, Kayes.

Appuis à près de 20 centres de santé (Diamou, Dioumara, Kolomina, Salamalé, Ouoronina etc.) dans le cadre du programme appui aux centres de santé.

Ces programmes ont visé à : Compléter les installations et équipements dans une perspective d’autonomisation de fonctionnement des structures, des dons de médicaments, de matériels médico – hospitaliers, d’installation de kits solaires etc.

Depuis 2002, ce volet a consommé près de 700 millions de Francs CFA.

Prévention des maladies : Aux côtés de l’Etat !

Ce programme a consisté à aider l’Etat malien pour la lutte contre les épidémies de méningite et à apporter des appuis pour les campagnes de vaccination contre les maladies cibles du Programme Elargie de Vaccination, la lutte contre la poliomyélite, le tétanos néonatal, la rougeole etc. Le programme a touché près de 4 750 000 femmes et enfants.

Les dépenses engagées par la Fondation Pour l’Enfance depuis 2002 tournent autour de 70 millions de Francs CFA. Nos activités ont visé la mobilisation sociale, l’appui pour la stratégie avancée (moto, frigo) et l’appui aux radios rurales etc.

Evacuation sanitaire : Plus de 200 enfants soignés

La Fondation Pour l’enfance a depuis 2002 permis à plus de (200) enfants de milieux défavorisés à bénéficier d’une évacuation sanitaire en Europe. Près de 87 % concernent des cardiopathies.

Dans le même ordre d’idées, pour faciliter le transfert de savoir-faire et diminuer le coût de la facture des évacuations, près de 5 missions étrangères séjournent par an au sein de l’Hôpital « Mère – Enfant » pour des interventions en chirurgie maxilo faciale, orthopédie pédiatrique, lutte contre le cancer, campagne de dépistage etc. Ces missions sont venues des USA, du Luxembourg, de Tunisie, du Maroc etc.


L’Hôpital « Mère – Enfant » : Renforcement du plateau technique

Cet Hôpital a connu de 2002 à 2017 un vaste programme de renforcement de son plateau technique et de l’extension des capacités d’hospitalisation.

Construction de 2 blocs opératoires, construction de la nouvelle aile d’hospitalisation et des annexes (100 chambres), acquisition d’équipement pour l’analyse CD4 et la charge virale, acquisition de mammographe et d’un scanner qui est en cours. Acquisition de radios et de scanners et création d’une unité de chirurgie cardio pédiatrique et construction d’une unité de cathétérisme cardiaque et d’une unité de dialyse.

Le personnel, toute catégorie confondue, est de 199 agents. Le dernier rapport de 2017 présenté au Conseil d’Administration donne le dernier chiffre sur l’évolution de l’Hôpital.

Le budget de fonctionnement comme annoncé par la Présidente a dépassé les 02 milliard de F CFA et s’équilibre en recettes et dépenses à 02 milliards 432 millions de F CFA pour l’année 2018.

Depuis bientôt 04 ans, l’Hôpital renouvelle ses équipements de pointe comme le scanner sur fonds propres. L’hôpital permet dans le cadre de ses missions humanitaires d’avoir un volet important de prestations aux indigents dans le cadre de son fonds social (gratuité). Les investissements depuis 2002 ont atteint près de 1 798 millions de Francs CFA.


Programme SIDACTION

Ce programme a permis de former depuis 2002 près de 1 350 Pairs Educateurs, d’organiser 3 500 causeries et sensibiliser près de 267 000 jeunes de 15 à 24 ans. Les montants affectés à ce programme sont estimés à près de 135 millions de francs CFA.


Education Communication Femmes et Santé Familiales

Ce programme qui continue à ce jour a concerné principalement la commune de Mopti. Il est l’équivalent du programme Sidaction pour les femmes des quartiers périphériques et des casernes avec des thèmes plus spécifiques sur l’avortement, le planning familial, l’alphabétisation.

Depuis 2002, près de 100 séances d’animation ont touché près de 80 000 femmes avec distribution gratuite de condom, pilplan, miniphase etc. Les sommes dépensées sont estimées à près de 70 millions de F CFA.


Accès à l’Eau Potable : Des infrastructures pour les populations

Depuis 2002, la Fondation Pour l’Enfance a exécuté dans le cadre de son programme « Eau Pour Tous » au bénéfice des aires de santé, d’écoles ou de communautés rurales près de 24 points d’eau équipés (Fafa, Sakoro, Tinkélé, Bakoré, Sombo, Kanadjiguila, Sangarébougou etc.). Les coûts de ces programmes sont estimés après de 120 millions de Francs CFA.

Ces infrastructures ont permis : L’amélioration des conditions de vie par la diminution des maladies infantiles d’origine hydriques, la sécurité alimentaire par l’exploitation des périmètres maraîchers etc.


Protection de l’enfance/Enfants de la Rue : Facilité le retour en famille

Ce programme a permis de continuer à recevoir dans les centres d’écoute et foyers de type familial de Ségou et de Mopti près de 5000 enfants de 6 à 15 ans. Ces projets visent à faciliter le retour en famille des enfants à extraire ceux – ci du circuit du trafic des enfants, à assurer leur formation socio professionnelle. Ces enfants sont réinsérés après des formations à l’école classique et aux métiers divers (couture, menuiserie etc.). Les coûts estimés pour ces programmes sont estimés à près de 403 millions de Francs CFA sans les investissements en infrastructures.


Insertion des handicapés

Ce programme a permis d’apporter des appuis aux handicapés pour rehausser leur statut social et les protéger contre la vulnérabilité sociale due à leur handicap.

Ce programme a permis : D’équiper et de suivre près de 250 handicapés physiques de la région de Tombouctou, de faciliter la mobilité sociale par le don de tricycles à plus de 150 jeunes handicapés, de doter l’Institut des Jeunes Aveugles de Bamako et de Gao de fonds pour la réhabilitation des locaux, des ateliers de production et appui en fonds de roulement, d’appuyer le Centre des Sourds Muets, d’appuyer les villages d’enfants SOS du Mali ainsi que l’AMALDEME.

Les coûts liés à ces programmes sont estimés à près de 230 millions de Francs CFA.

Activités génératrices de revenus

Ce programme comporte plusieurs volets qui sont :

Les dons de moulins, plateformes multifonctionnelles, machines à coudre, tracteur de ramassage d’ordures et de culture, kit pour l’exploitation de périmètres agricoles et maraîchers, appui pour des ateliers de teinture, séchage de produits agricoles, pour l’aviculture et des appuis pour des fonds de roulement et d’achat de semences ou d’engrais.

Depuis juin 2002 jusqu’en 2011, la Fondation Pour l’Enfance a permis à des associations et groupements féminins de bénéficier de : 400 moulins, plus de 220 plates formes multifonctionnelles, 700 machines à coudre, 150 kits agricoles, 10 décortiqueuses, la formation en gestion et en maintenance de 950 femmes, le lancement de 2 grands programmes d’auto promotion villageoise pour 12 villages du Mandé et 4 villages du cercle de Tominian.

L’acquisition de 06 tracteurs, formation en borderie et dessin de près de 400 femmes et jeunes filles. Les coûts estimés de ces différents programmes sont estimés à près de 1 milliard 200 millions de Francs CFA.

Construction de mosquées

Ce programme a permis de 2002 à 2008 de construire et d’équiper près de 40 mosquées, un orphelinat, 20 salles de classes. Dans le même cadre, plusieurs mosquées et associations religieuses ont été équipées de matériel de sonorisation et de prêche.

Le coût total de ses interventions est estimé à près de 700 millions de Francs CFA.

Appuis nutritionnels

Ces actions consistent à divers dons de céréales et autres produits alimentaires, aux associations religieuses de toutes confessions lors des évènements religieux (Ramadan, Maouloud, Noël etc.) ainsi qu’aux centres spéciaux d’accueil, d’encadrement et d’hébergement des personnes en difficultés ou vulnérables, village SOS, pouponnière, prison, communautés (poches de famines), associations de veuves et autres groupes vulnérables. Ces dons comprennent : du lait, des farines enrichies, du sucre, du riz, du mil, de l’huile, des dattes, du Thé, des animaux (bœufs).

Ces appuis atteignent près de 850 tonnes tous produits confondus pour une valeur de près de 900 millions de Francs CFA.

Autres appuis

Sur la période, la Fondation Pour l’Enfance a réalisé des dons d’équipements aux Forces Armées et de Sécurité, aux écoles et centres de formation.

Enfin, dans le cadre de l’éducation, la Présidente avait obtenu la de la Fondation de la Banque Marocaine pour le Commerce Extérieur (BMCE) la construction d’une école medersa qui a ouvert ses portes en 2014 à Niamana.

Par L’Aube - 19 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés