Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Forum international sur le coton : La valorisation de la transformation locale au cœur des échanges

Le Mémorial Modibo Keita, a servi de cadre à l’ouverture du forum international sur le coton. Le thème retenu pour cette 2ème édition est « l’atteinte des objectifs de 800 000 tonnes de coton graine et la valeur ajoutée de 15% de transformation locale ». La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’agriculture, Lassine Dembelé. C’était le jeudi 7 mars 2019.

Initié par l’Association des Jeunes pour la Valorisation du Coton (AJVC) en collaboration avec le ministère de l’agriculture, le forum international se veut un espace d’échange et de partage d’expérience pour une meilleure valorisation du coton et une meilleure transformation locale. Il s’agit également pour les organisateurs de réunir les professionnelles, les acteurs de production et la transformation industrielle et artisanale du coton.

Le secrétaire général du ministère de l’agriculture atteste que le Mali, est devenu premier producteur du coton depuis 2 ans avec une production de 728 000 tonnes. Cette place qu’occupe le Mali, est due aux efforts et aux actions du président de la République Ibrahim Boubacar Keita à la faveur de l’agriculture en général et de la culture du coton. Ces actions vont de la subvention des intrants agricoles, la fixation du prix incitateur du coton, la fourniture des tracteurs aux agriculteurs pour ne citer que ceux-ci.

Cependant le défi de la transformation locale se pose. C’est pourquoi le président d’honneur Ouali Diawara, dans son intervention a affirmé que malgré l’installation de plusieurs petites unités de transformation artisanales, le niveau actuel de transformation du coton stagne autour de 2 à 3%, alors que le plan stratégique de développement de la filière coton prévoit 800 000 tonnes par an et une valeur ajoutée d’environ 15% à l’horizon 2021. « Nous nous engageons aux côtés de l’ensemble des acteurs de la filière coton pour relever ce défi » a conclu le président d’honneur.

Les différents intervenants ont tour à tour salué cette initiative des jeunes qui pour eux, permettra de discuter avec les acteurs, leurs difficultés afin de proposer des pistes de solutions, mais également de réfléchir sur les voies et moyens pouvant booster la transformation locale de ce produit agricole.

Le programme de cette deuxième édition du forum international du coton prévoit une foire et exposition, du forum sur la valorisation du coton, des conférences débats, des showroom et des cotons awarels.

Bissidi Simpara
Bamako, le 07 Mars 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés