Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Front social : les enseignants et les élèves des établissements scolaires publics retrouveront le chemin des écoles ce lundi.

Enfin un dénouement heureux a été retrouvé. Les élèves et les enseignants des établissements scolaires publics retrouveront le chemin de l’école ce lundi 20 mai 2019. C’est ce qui ressort de la négociation entre les syndicats signataires du 15 octobre 2016 et le gouvernement du Mali le samedi 18 mai 2019 dans la salle de réunion du ministère de l’éducation.

Depuis le mois d’octobre 2018, l’école malienne est paralysée suite à la répétition des grèves des syndicats signataires du 15 octobre. 10 points figuraient dans le cahier de doléance des syndicalistes. Six points avaient fait l’objet d’accord, un accord partiel et 3 points de divergences. Les trois points de divergence étaient relatif à l’acquisition des primes de logements ; des primes de documentation et l’accession des services centraux de bases. Les syndicalistes ont exprimé leur attachement à ces 3 points. Malgré les multiples tentatives de conciliation les syndicalistes restent sclérosés sur leur position.

Après une multiple tentative de négociation un accord vient d’être conclu entre les syndicalistes et le gouvernement. C’est à travers un communiqué lu par le porte-parole des syndicalistes Adama Fomba, a annoncé la fin de la grève. Les syndicalistes ont salué la bonne foi du gouvernement. Ce même communiqué stipule que les enseignants et les élèves des établissements publics retrouveront le chemin de l’école ce lundi 20 mai 2019.

Sur les 10 points de revendications, 8 points ont fait l’objet d’accord, un accord partiel et un point qui fera l’objet de conciliation. Le point qui fera de conciliation est relatif à l’accès des services centraux de base. Une commission de loi se statuera sur ce sujet en vue d’instaurer ce point dans les textes qui régit les enseignants fonctionnaire.
Tous les enseignants sans distinction de catégorie bénéficieront de 20 000 fcfa comme prime de logement

Faut-il le rappelé que le gouvernement à travers le premier ministre avait mis en place un groupement de bonne office le samedi 11 mai 2019. Ce groupement était chargé d’engager la négociation entre les syndicalistes et la partie gouvernementale. La question que l’on se pose est de savoir si la fin de la grève permettra de sauver l’année scolaire qui tend vers sa fin ? Le temps nous le dira. Dans tous les cas les élèves du public étaient à la maison depuis 6 mois.

Bissidi Simpara
Bamako, le 21 Mai 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés