Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossiers
Gestion du Covid-19 au Maroc : Mohammed VI enchaîne les exemples

Le Maroc, en ce qui concerne la gestion de la maladie à Coronavirus, ne cesse de multiplier les exemples au point que le royaume, dirigé des mains de maître par le roi Mohammed VI, est un cas d’école. A apprendre, même en France, la sixième puissance mondiale.

L’enseignement qui peut directement être tiré de la gestion du Coronavirus au Maroc est que le roi Mohammed VI est sur les faits, enchaînant les réalisations, là où d’autres dirigeants, ont encore le temps de suivre la polémique dans leur pays. Pendant que Emmanuel Macron de la France tergiverse sur l’utilisation de la Chloroquine, que Donald Trump des Etats-Unis accuse la Chine, Mohammed VI est à l’action. Ce, depuis le début de la pandémie.
Mohammed VI rapatrie tous les Marocains le désirant

Au tout début de l’aggravation de la situation, notamment en Chine où il y avait une explosion des cas de Coronavirus, des Marocains établis à Wuhan avaient émis leur souhait de rentrer au royaume, pour éviter de mourir loin de leur patrie. Mohammed VI n’a pas hésité une seconde. Le roi a aussitôt affrété un avion pour ramener les Marocains à la maison. Mieux, le roi, conscient de la gravité de l’heure, offrait une possibilité de retour au pays aux Marocaines et Marocaines établis à l’étranger. Et c’est enfermé dans son Maroc que le roi, tente de limiter les dégâts que cause la maladie à Coronavirus, en prenant toutes les dispositions nécessaires.
Le roi accepte de tenter la seule thérapie à ce jour proposée

Pour ne pas courir le risque de voir les Marocaines et Marocains mourir en masse comme cela se passe dans nombre de pays, dont les plus développés (Etats-Unis, Espagne, France, Italie,…), Mohammed VI a, très tôt, accepté de tenter la prophylaxie et la thérapie alors disponible sur le marché. Il s’agit en effet du Protocole Raoult qui s’articule autour du traitement par la Chloroquine, dès l’apparition des premiers de Coronavirus. Bilan : près de 45 jours après l’apparition de la maladie sur son sol, le Maroc déplore moins de 150 décès là où certains pays dits développés enregistrent près d’un millier de décès par jour.
Le Maroc équipé en masques, gel hydro-alcoolique et respirateurs

Pendant que des pays comme la France manquent de masques au point qu’ils n’osent pas généraliser le port de masques, le Maroc, pour sa part, en dispose, en fabrique et en exporte même. C’est ainsi que les outils de protection sont vendus à des prix plus que raisonnables au royaume chérifien qui a commencé à produire ses premiers respirateurs pour mieux prendre en charge les malades du Coronavirus. Pour mieux cerner la maladie, le Maroc a généralisé le port du masque devenu obligatoire.
Les malades pris en charge gratuitement

L’autre particularité au Maroc est qu’en ces temps de forte pandémie de Coronavirus, des médecins ont accepté d’offrir gratuitement des conseils médicaux sur toute la durée du confinement. Même si les médecins ne délivrent ni diagnostic ni ordonnance, ils proposent tout de même des éclairages sur des pathologies, des protocoles thérapeutiques et différentes questions liées à la santé. Il a été établi que cela soit sur une maladie, des symptômes, un avis médical, ou encore un besoin d’être orienté, des médecins offrent leurs services gratuitement afin de répondre aux questions des patients 7j/7 et 24 h/24 sur avis-medical.ma ».
Le Maroc pense déjà au déconfinement

Au Maroc, même si le confinement n’est pas encore levé, « la situation épidémiologique est maitrisée pour le moment », a indiqué Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé du royaume. Il a toutefois ajouté que des tests de dépistage du Covid-19 seront étendus et diversifiés dans le cadre d’une stratégie de préparation du déconfinement. « Le royaume est toujours dans la 2ᵉ phase de la propagation du Coronavirus », a souligné Khalid Ait Taleb, qui a appelé à la vigilance, car, reconnaît-il, « l’épidémie peut redoubler d’intensité ».

Au jour d’aujourd’hui, dimanche 19 avril 2020, le Maroc a enregistré 2 685 de cas avérés de Coronavirus pour 137 décès. le royaume chérifien a enregistré 12 nouveaux cas de Covid-19 durant les dernières 24 heures. Les autorités marocaines ont décidé de prolonger le confinement jusqu’au 20 mai prochain.

Par Malick Hamid -
19 avril 2020

Source : Afrik.com

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés